AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 April Sun Unilever. { Finie }

Aller en bas 
AuteurMessage
April Sun Unilever
Auror.
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 26
Maison : Ancienne Gryffondor.
Message Perso : L'insolence n'est tel pas la plus belle des réussite ?
Age du Perso : 25 ans
Date d'inscription : 20/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Joueur Heureux
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: April Sun Unilever. { Finie }   Lun 13 Oct 2008 - 14:25

Curriculum Vitae

  • Nom : Unilever.
  • Prénom : April, Séléna ou Sun
  • Date de naissance : 28 Avril 1965 - 25 ans.
  • Ancienne maison : Gryffondor.
  • Lieu d'habitation : Londres principalement.
  • Métier choisi : Bibliothéquére ( me dire si ça dérange les Admin à cause de Alice qui est déjà dans un poste à Poudlard )
  • Parcours professionnel : Entrée à Poudlars -> Obtention des BUSES -> Obtention des Aspic -> Université magique.
  • Baguette (description générale) : 23 cm, bois de saule, cheveux de Vélane.
  • Facultés spéciales : Aucune.


Physique

  • Physique général (5 lignes) : April. Une fille ni trop petite ni trop grande. A cette taille chez les moldus, on peu devenir mannequin, à son poids, on le peu aussi. Mais l'Insolence ne veux pas être comme les autres, il y a trop de mannequins sur terre, non, l'insolence veut être unique. Des cheveux bruns, des yeux verts, c'est rare de nos jours, mais l'insolence ne se la péte pas, non, c'est trop courrant de nos jours, l'insolence ne veut pas être comme les autres, elle veut être unique.
    De nos jours, les filles suivent la mode de pret, de trop prêt. Elles sont toutes habiller pareilles. Mais franchement, croyais vous de April va faire de même ? Bien evidemment elle suit la mode, mais reste simple, souvenez vous, l'insolence n'aime pas être comme les autres, elle ne fait rien comme vous. L'insolence est unique... mais pas parfaite, Oh non, loin de là.


Caractère

  • Qualités & Défauts (5 lignes) :
    Evidemment que l'insolence est courageuse, tu croyais quoi ? Franchement faut reflechir ! April, c'est The courgeuse. La vie est pour April, un grand rêve, doux et tendre, qui a quelques fois des poussées d'adrénalline qui la font déjanté, c'est comme ça qu'elle a garder son âme d'enfant, on en a tous besoin... aussi insolent sois-ton. Franchement, qui a dit que l'insolence se mêlait toujours de se qui ne la regarder pas ? April sait très bien rester à sa place quand il le faut, à chaqun sa mèrde comme elle le dit si bien. Discréte, rusée, loyale et travailleuse, c'est aussi ses qualités à elle. De plus, cette fille à une certaine classe, quelque chose en elle, qui fait craquer tout le monde, tel un petit ange.
    On va finir par le savoir, les filles sont difficile à satisfaire. Comme dit l'autre " Une fille d'Avril... Une fille difficile " Dur dur à la satisfaire la petite April, une fille difficile, très difficile même. Oh. On va dire que l'insolence n'aime pas beaucoup les réglements, qu'elle le trouve nul et qu'elle aimerait bien qu'il n'en existe aucun, sa seule et unique régle d'or c'est de ne jamais avoir de régles à respecter. Par compte, pas très très polie la petite April, enfin ça depend avec qui. Pas dutout patiente, pas pudique, n'as pas peur de dire la verité en face. April aime se foutre de la gueule des autres, elle aime leurs faire chier, parce que de toute façon elle na que ça à faire.
  • Passions (2 lignes) :
    L'art et la litérature, cette passion c'est depuis toujours, depuis les moldus, bien oui, n'oublions pas que April est une jeune née moldue. Faire chier les gens c'est pas une passion, mais comment passer à côté ? Ca doit être vraiment impossible. Les bonnes choses de la vie sont les meilleurs, c'est incroyable de voir comment une fille qui essaye de ne pas être comme les autres, d'être unique, parfaite, peut aimer les marques, aimer des pafums, les fringues, les bijoux, tous ce qui peut coûter cher.
  • Peurs & phobies (2 lignes) :
    Bien evidemment, April essaye de cacher se style de chose... et jusque là ça a marcher on va dire. C'est surtout ce rêve, ce putana de rêve comme elle dit si bien, qui la fait chier quand elle ferme les yeux, quand elle se sent seule, un rêve qui ne peut pas être possible, elle ne peut pas s'en rappeler... un coup de feu, un corps qui tombe sur le sol, les crits d'un homme puis le soir même on la deposse sous la pluie devant un vieu manoir... un Orphelina. Depuis toujours, c'est le peur d'être abandonnée, jugée trop vite, qui lui fait le plus peur, c'est peut être pour ça qu'elle est devenue comme elle est maintenant. Puis evidemment les petites bébéttes, qui en a pas peur de toute façon ? Citez moi un nom, là maintenant tout de suite. La magie noir lui fait peur aussi, d'après elle, ça a un raport avec son rêve, avec sa trouille bleu des mangemorts, bien que ses parents étaient deux moldus, enfin, ne cherchons pas à comprendre, c'est toujours elle qui doit avoir raison de toute façon.


Famille

  • Historique familial : April est fille uniques, ses parents sont mots quand elle n'était encore que un tout petit enfant. Il pourrait lui rester de la famille dans son pays natale, mais elle ne les connais pas et e veut pas les connaitre de toute façon.
  • Famille liée (s'il y a des PJ) : Aucune famille liée.
  • Biographie juvénile (7 lignes) :
    L'histoire d'Insolence, commence par le meurtre et le sang. Par une nuit noire, dans une rue de la havane, à Cuba, les cris d'une jeune enfant, venant à peine de venir au monde, vient troubler le silence de ses rues. Deux autres personnes, un homme, une femme, qui resterons inconnus, accompagne l'enfant, portée dans les bras de la jeune et jolie jeune femme. Il devait être... 3 heures du matin; mais que faisait cette famille dans les rues au beau milieu de la nuit, une enfant, April, dans les bras ? Rien de très méchant, ils voulaient juste partir de ce putain de pays qui leur bouffer la vie. Le secret de la mère, c'était la sorcellerie, c'était pourtant une moldue de naissance, mais ses pouvoirs c'étaient développer au file de années.
    Vers 4 heures du matin, les trois jeunes gens, étaient arriver au port, où un bateau les attendaient; un homme, grand, la peau matte, les cheveux noir les yeux tout aussi noir, les attendaient, le cubain parfait. 5000 Pesos pour aller d'ici à New York, où un avion des conduiraient à Londres par la suite, c'était énorme pour les parents d'April, très gros.

    « Hola Señor y señorita. ! avez-vous l’argent ? »

    « Señor ! . Nous n’avons que 3000 pesos, mais… c’est promis, dés notre arrivée à New York, nous demanderons à notre famille de nous prêter 3000 pesos, 1000 de plus pour vous remercier de sauver notre fille. »

    Yeux dans les yeux. Puis on passe l’argent que l’on a déjà. Vais-je vous apprendre quelque chose si je vous dis de l’autre moitié n’arrivera jamais. Non jamais, ô malheur. Les mangemorts sont des créatures horribles, pourquoi s’acharne t’elles sur nous comme si nous étions des bêtes.
    Pauvre femme. Qu’avait t’elle put leur faire ? À eux, les mangemorts. Elle n’avait que 17 ans, était issue d’une famille cubaine pauvre au sang de bourde. Finalement ce n’était peut être pas Cuba qu’elle fuyait, mais eux. Comment avaient-ils put savoir qu’elle partait…ce soir, son jeune enfant avec elle, son futur mari à son bras.
    Jamais ils n’arrivèrent à New York. April fut déposée sur le pas d’une porte, un seul mot attaché à elle.

    « April. Selena. Unilever. Son destin, c’est Londres. »


    .................

    « April. Jolie prénom vous ne trouvez pas ? »
    « Pour une jolie jeune fille en tout cas. Elle doit être née en Avril ! »
    « Oui. Pauvre enfant. Qui voudrait être abandonnée ici, dans un orphelinat. Que disait le mot déjà ? »
    « Son destin, c’est Londres. »
    « Bienvenue à Londres petite April. »

    .................

    Juin 1966. April est finalement déplacée à Londres, son Orphelinat à Los Angeles avait décidé que si c’était le dernier vœu de la personne qui l’avait déplacé ici, alors ce vœu allait être exaucé.
    Toutes ses années, la pauvre jeune fille du vivre la dedans, avec d’autres enfants qu’elle prenait pour ses frères et sœurs, parfois elle les voyaient partir, dans les bras de leurs nouveaux parents. Mais elle… Pourquoi personne ne voulait d’elle ? Insolence ne comprenait pas.
    Ce ne fut que lors de son 11éme anniversaire que sa chance sourie. Comme chaque année, on le fêter en plein milieux du mois d’Avril, personne n’avait jamais sut sa vraie date. Personne ne pouvait savoir non plus.

    .................

    « Mademoiselle April Unilever ? »
    « Oui ? »
    « Jeune fille, votre chance a enfin tournée. »
    « Une personne veut m’adopter ? »
    « Oui. Oui April, oui ! »

    .................

    Ce soir là, une grande fête fut célébrée. Depuis 11 ans, April était enfermée là, dans cette Orphelinat, voyant chaque jour ses frères et sœurs, partirent avec de nouveaux parents, avec une nouvelle vie et ce soir, c’était enfin son tour.
    C’est à 23 heures que la fête s’arrêta, en même temps, on avait si souvent fait des fêtes que on commencer à s’en lacer, pour les arrivants c’était un moyen de distractions, pour les anciens comme April, ce n’était absolument plus rien.
    La question la plus fréquente dans son esprit était " Qui sont ses personnes qui veulent m'adopter ?" Puis " Ont t'ils déjà des enfants ? " ou bien aussi " Et si finalement ils ne m'aimaient pas ? ".
    Toutes ses questions avaient rendue notre petite April pensive. Dans le couloire qui menait jusque à sa chambre, elle ne voyait plus rien, tout se qu’elle pouvait encore voir était le flashs que ses petits yeux lui donner de sa nouvelle famille. Pouvait elle imaginer la surprise qu’elle allait avoir le lendemain, quand elle allait rencontré une personne, une personne seule qui viendrait lui dire qu’elle est une sorcière une vraie de vraie et qu’elle allait devoir trouver sa place dans une autre sorte d’Orphelinat, l’école Poudlard, école de sorcellerie.

    ...............

    « Oh mais c’est notre petite princesse du jour. »

    Qui parle ? Doucement, les yeux verts d’April se tourne vers l’origine de la voix. Evidemment lui, la terreur de l’Orphelinat, tout les enfants fuit devant lui par peur de se faire frapper… Pas April, April est pleine de courage.

    « Tien tien mais qui voila, la terreur de l’orphelinat. »
    « Alors April, demain tu vas aller chez des bouffons ? »
    « Fermes-la un peu, toi aussi un jour t’ira chez des bouffons comme tu le dis si bien, et tu serra bien contant d’y être. »
    « Tu me cherche peut être ? »
    « Ouais p’tétre bien. »

    La faute d’April n’y est pas. Le coup est partit tout seul. En même temps, il ne fallait pas qu’il s’approche comme ça d’elle, c’est trop dangereux. Et puis de toute façon, qui allait le croire, lui la terreur de l’orphelinat et elle une petite fille douce et attentive.

    .................

    Jour J. Préparée tel une princesse, prête à faire connaissance de sa nouvelle famille.
    À 11 heures 30, à l’avertie de l’arrivée d’une personne seule, se qui la trouble un peu mais elle garde confiance, sourire au lèvres attends impatiemment dans sa chambre l’arrivée de cette fameuse personne. C’est à 11 heures 45 qu’enfin une personne vient frapper à la porte de sa chambre. Le cœur d’April se met à battre plus fort.

    « Bonjour Mademoiselle April. »
    « Bonjour Monsieur… heu… »
    « Je viens de la part du ministère de la magie et de l’école de sorcellerie Poudlard. »
    « Pardon ? »
    « L’école de sorcellerie Poudlard ! Tu ne connais pas ? »
    « Heu… non. Désolée monsieur mais j’ai passer l’âge de croire aux histoires d’enfants. »
    « Par la barbe de Merlin, des histoires d’enfants, j’en aurais entendue des belles. Tu es bien April, Selena Unilever ? »
    « Heu oui… Pardon monsieur mais je ne comprend pas ce que vous dites. »
    « Tu ne sais donc pas que tu es une sorcière ? »
    « Une quoi ? On parle bien des même sorcière, celles qui ont un ballait volant, un nez crochu, et qui vous transforme en crapaud à tout bout de champs ? »
    « Mon dieu qu’elle insulte à la population magique ! Nous n’avons pas ne nez crochu, nous ne transformons pas les gens en crapaud non plus. Mais oui, je parle bien de sorcière, avec un ballais, une baguette magique et des potions »
    « Monsieur est-ce que vous avez bu ? »
    « Passons. Tu es une sorcière ! L’école Poudlard t’attend ! Le ministère de la magie te demande de ne rien révéler aux moldus et de garder cela pour toi, tu trouvera dans l’enveloppe que je vais te donner toutes les informations dont tu as besoin ! Je passerais te prendre le 28 Juillet ! Au revoir April. »
    « Au revoir Monsieur… L’est fou ce mec... en plus c'est quoi les moldus ? »


Dernière édition par April Sun Unilever le Ven 17 Oct 2008 - 22:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April Sun Unilever
Auror.
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 26
Maison : Ancienne Gryffondor.
Message Perso : L'insolence n'est tel pas la plus belle des réussite ?
Age du Perso : 25 ans
Date d'inscription : 20/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Joueur Heureux
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: April Sun Unilever. { Finie }   Ven 17 Oct 2008 - 21:44

Scolarité

  • Biographie scolaire (10 lignes) :
    C'était bien dur à croire, mais oui c'était vrai. Au cours des semaines qui suivirent, beaucoup de choses changèrent pout April. Mais les derniers doutes qu’elle avait sur la magie furent évaporer, dissouts à tout jamais, le jour où elle alla pour la première fois, au chemin de traverse. C’était incroyable, inimaginable.
    Le 28 juillet, l’homme vint la chercher comme prévu, le soir même, elle dormait dans les draps d’un hôtel pour sorciers, appeler le chaudron baveur.
    Le 4 septembre, insolence était en route pour Poudlard.

    « Unilever April Selena »

    Les minutes semblairent des heures, les regard étaient tous tourner vers elle et l’inquiettude commençait à monter en la pauvre petite April.

    « Gryffondor !!! »

    La première année fut instructive. En même temps, ce n’était que la première. La magie était très intéressante pour April, et pour tout dire, à chaque cours elle était de plus en plus étonner. Elle ne comprenait toujours pas comment une enfant comme elle, vivant dans un orphelinat, pouvait avoir eut cette chance, c’était magique. Ses notes étaient plutôt bonne, comme toujours, elle s’entendait bien avec les gens, les seuls personnes avec qui elle refusait de parler, était les Serpentard, qui trouvait toujours des insultes à lui jeter à la figure dés qu’ils la voyait passer dans un couloire.

    La deuxième année, ce fut à peu prêt la même chose, peut être que la seule chose qui avait changer, c’est qu’elle grandissait, commencer à faire passer ses études avant sa propre vie, délaisser un peu ses amis pour rester seule et des choses comme celle là. Les notes devenait de mieux en mieux, des points en plus parfois lui était donné. Gryffondor était à la tête du classement des quatre maisons, mais pas pour longtemps.

    La troisième année, ce fut la chute totale, cette fois, elle avait laissé tomber tous ses amis, plus rien ne comptait pour elle que de travailler. Tellement, qu’un jour, sortant de la bibliothèque, elle ne remarque même pas le piége des Serpentard… direction infirmerie.

    « April. April… Je ne sais plus quoi te dire. Ca fait des mois que tu nous délaisses, je ne vois pas pourquoi nous devrions être là pour toi Aujourd’hui. »

    La porte claqua. L’amie d’April était partie. Insolence rester seule dans la pièce.

    La quatrième année, ce qui c’était passé l’année passée était dur à supporter, mais elle devait prendre son courge à deux mains et repartir du bon pied. Pendant toute cette année, elle montra à ses amis qu’ils pouvaient toujours compter sur elle, qu’elle était toujours la même, qu’elle aimait s’amuser.
    Cette année là, fut aussi celle des affrontements avec des Serpentard. Nombreuses étaient les fois, où en passant dans un couloir, un sort fusait et une bataille commencer, ce qui lui value plusieurs heures de colles d’ailleurs. Un jour, voulant se venger d’un Serpentard, elle emmena celui-ci dans la forêt interdite, et l’attacha à un arbre, ce qui lui value, un bon mois avec le concierge à faire multiples taches.

    La cinquième année, l’année des buses, rien à dire sur cette année, sauf peut être, qu’elle se remit encore au travaille, mais cette fois avec modestie, ne voulant pas une nouvelle fois perdre ses amis.

    La sixième année, ce fut une année normale, à l’exception de quelques coups, Atreus Calgar, un espèce de truc Serdaigle… en tout cas, April ne s’en fit pas un ami du tout. Cette année là, fut celle aussi où elle alla le plus contre le règlement… qui d’ailleurs d’après elle, ne sert absolument à rien. il est là pour faire joli.

    La septième année, l’année des amour, Yann B. Milford, un Serpentard, comment avait t’elle put tomber aussi bas ? Oui mais bon, celui là était différent des autres, il s’en foutait qu’elle soit à Gryffondor. Leur histoire dura 2 mois, peut être un peu plus, mais à force il lui taper sur les nerfs, donc un jour.

    « Désolée… c’est fini. »

    Il n’y avait plus rien à dire. La fin de l’année, elle la passa à préparer ses Aspic.

  • Où avez-vous échoué aux BUSE ? Astronomie, Histoire de la magie, Magie noir, Sortillége.
  • Où avez-vous échoué aux ASPIC ?[/b ]Astronomie, Histoire de la magie, Magie noir.


Vie après Poudlard

  • [b]Biographie adulte (moins de 30 ans : 10 lignes, plus de 30 ans : 15 lignes) :
    A sa sortie de Poudlard, April partit pour l'université magique, faire un cursus de médecine qu'elle abandonnera une année plus tard, la crise étant trop forte en Angleterre, la crise était beaucoup trop forte à son gout, et elle n'était pas qualifiée ni pour l'un des deux parties, pour prendre pars à ce problème. Mais pendant l'année qu'elle passa, elle prit soin de se faire des amis par ci par là ainsi que une seule conquête, pour une fois. Pourquoi pas... Myron Martinez, rien que pour faire parlez les curieux et les curieuses. Juste après cela et dans une très grande précipitation qu'elle ne lui laissa rien dire, elle s'en alla à Cuba sans dire à personne où elle était. Pendant cette année elle essaya d'en savoir plus sur ses parents et sur ce qui leurs étaient arriver pour qu'elle ce soit retrouver dans un orphelinat à Londres, elle apprit plusieurs choses mais rien qui ne pouvait l'aider... ils étaient morts tous les deux.
    Sinon, pendant ce temps, elle avait trouver un travaille dans une clinique sorcière spécialisée dans la naissance d'enfants et le suivit de leurs mères.
    En 1989 en aillant marre des pays chaud et voulant retrouver l'Angleterre, elle plaqua travaille et vie à Cuba pour prendre une aller simple vers l'Angleterre, trouvant un travaille comme Bibliothécaire à Poudlard elle a comme ambition de retrouver Myron... rien que pour le faire chier... à l'occasion il est marier il a des mômes, rigolons un peux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: April Sun Unilever. { Finie }   Ven 17 Oct 2008 - 22:34

Hum, hum, April the return ^^
Bah écoute, Wendy, j'te validerai quand... je pourrai !!! ^^'
Le poste ne me pose pas de problème !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: April Sun Unilever. { Finie }   

Revenir en haut Aller en bas
 
April Sun Unilever. { Finie }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» { April J. Wheeler ___ Finished
» April King : Et où se trouve cet endroit intéressant ? Finie !
» (F) April L. Burns • ça va swinger!
» Lè yo touye ti kochon kreyòl yo, yo fini ak klass peyizan yo.
» FT d'Amy (finie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MÉFAITS ACCOMPLIS™ :: Corbeille :: &&. FICHES DE PRESENTATION & REGISTRES DIVERS-
Sauter vers: