AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Henri De Hurlevent

avatar

Nombre de messages : 882
Maison : ancien Serpentard
Message Perso : \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\
Age du Perso : 27 ans
Date d'inscription : 08/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Administrateur technique / Membre des 9
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Mar 21 Aoû 2007 - 15:17

Henri aspira avec une certaine volupté la dernière bouffée de cet inestimable cigare Roméo&Juliette, de taille churchill et venant tout droit de l’ile cubaine. L’essence et l’odeur forte et acérée du puissant tabac de Cuba lui emplissait les papilles gustatives alors qu’il savourait une dernière fois la saveur du mac fort et caractériel du si précieux objet. Il prenait garde de ne pas s’adonner à ce petit plaisir en présence de ses pairs ou pire, devant les élèves : un professeur qui vous se piquait de vous enseigner deux trois petites avec un épouvantable cigare au bec, ça ne faisait pas sérieux et il était intiment convaincu que la gracieuse directrice de Poudlard ne pensait pas à cette image quand elle évoquait le fait qu’un « professeur de Poudlard se doit d’être une présence et un exemple pour les élèves » ; le tabagisme cigarien ne devait définitivement pas faire partie de la liste des vertus à inculquer aux jeunes sorciers. C’était sans doute bien mieux pour eux d’ailleurs.

Cependant, Henri avait asez vite décidé qu’il n’irait plus jamais faire son cours d’Histoire de la Magie avant de s’être enfilé entièrement un cigare : ça le détendait, et Dieu savait qu’entre ses insomnies à répétition et sa paranoïa aigue il avait besoin d’être détendu. Dans le cas contraire, ce seraient les élèves qui prendraient tout de plein fouet, or il avait également décidé de sauvegarder l’état mental de ces jeunes sorciers ; le mien était de toute manière définitivement fussilé, autant s’attacher à ce que l’on pouvait récupérer.

Mais qu’on se rassure, fumer un cigare de 12,45cm ne faisait pas d’Henri un professeur mollason : de fait, il s’attachait à faire honneur à son patronyme, quoique dernièrement il prenait garde de ne pas rendre sourd les « pauvres gosses » ainsi que les qualifiait une de ses chère collègue.

Alors, la leçon du jour….., ah oui bien sur : on allait parler de magie noire ; puisqu’on était sous domination maraudeuse et que les temps avaient changé, autant s’y faire.

D’un geste vif il inscrivit en lettre de feu le titre suivant :

Grindewald, l’Empereur germanique des mages noirs
1915-1977



Une carte de l’Europe, de grande taille, était dressée au centre de la salle de manière à ce que chacun eut pu voir les nombreux drapeau noirs qui indiquaient des lieux précis ; enfin, des vieux parchemins illustrant des pamhplets, ou l’application de certaines lois, étaient dispersés sur les tables des éléèves. Tout un programme en perspective….


Dernière édition par le Dim 14 Oct 2007 - 22:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asphodèle Nospheratov

avatar

Nombre de messages : 644
Age : 30
Maison : Serpentard
Message Perso : attention, langue très tranchante, demi portion s'abstenir
Age du Perso : 18ans
Date d'inscription : 29/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Joueur Heureux
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Mar 21 Aoû 2007 - 17:23

Asphodèle Nospheratov arriva la première au cour du professeur De Hurlevent qui était un de ses préférés malgré que le niveau sonore s'éleva toujours un peu trop haut à son goût.
Elle sentait encore la mûre sauvage bien qu'elle ait pris sa douche il y avait déjà un moment (ces derniers temps elle était déjà arrivée en retard à plusieurs cours donc elle n'avait même pas pris le temps de déjeuner cette fois ci).
Sa cravate vert et argent impeccablement nouée à son cou (comme toujours) elle entra dans la salle de classe.


'Bonjour professeur"

Elle alla s'installer au fond de la classe, au bureau tout au fond comme elle en avait l'habitude. Elle n'aimait pas se faire remarquer même si elle ne pouvait s'empêcher parfois (selon l'humeur du jour) de lever le doigt toutes les cinq minutes pour répondre avant les autres. Elle préférait être tranquille au fond et en plus elle n'aimait pas avoir des gens derrière elle, allait savoir pourquoi! Un sourire de satisfaction apparut sur son visage lorsqu'elle vit le sujet du cour:

Grindewald, l’Empereur germanique des mages noirs
1915-1977


Puis son regard d'améthyste se porta sur la grande carte de l'Europe qu'elle dévorait déjà des yeux, impatiente que le cours commence.
Ses affaires étaient déjà toutes sorties sur la table, elle était prête à écrire et a boire les paroles du professeur avec l'avidité habituelle qu'elle portait aux cours qu'elle fréquentait. Le faux devoir d'Histoire de la Magie sur l'époque romantique moldus de William Slayers et ce qui s'en était suivi, était déjà loin derrière elle (ou du moins cette pensée n'avait pas encore refait surface dans les brumes qui se dissipaient tout juste dans son esprit).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Mar 21 Aoû 2007 - 17:42

Archibald Higgins n'était pas en retard ce jour-là. Quelle coup de bol incroyable ! Lui qui n'avait pas encore appris à distinguer tous les lieux de Poudlard avait quitté sa salle commune en avance pour ne pas manquer le début du cours. Archibald se fichait d'être en retard mais sa directrice de maison l'avait sévèrement sermonné pour son manque d'assiduité. Et il n'était à Poudlard que depuis quelques jours.
Archibald portait sur son dos un vieux sac de cours usé jusqu'à la moelle. Le sac était vide. Enfin, il était plus exact de dire qu'il ne contenait qu'un morceau de parchemin, une plume et un encrier. Le vert et argent avançait avec nonchalance le long des corridors. Il avait encore l'air de mauvaise humeur, à la différence qu'aujourd'hui, il ne l'était pas. Mais Archibald était taciturne et rien ni personne ne le changerait.

Après plusieurs minutes de marche, il se retrouva dans le couloir du premier étage. Il regarda à droite, il regarda à gauche. Il fit encore quelques pas et passa devant une salle de cours à la porte ouverte. L'ayant dépassé par inadvertance, il fit demi-tour, passa la tête par la porte pour se rendre compte qu'il s'agissait bel et bien de la salle d'Histoire de la Magie.

" 'Jour..."

Il salua le professeur puis s'installa un peu à l'écart. Il observa la disposition de la pièce et une drôle de lueur s'alluma dans son regard. Il allait peut être assister à un cours interressant ? En bon élève qu'il n'était pas, il sortit son morceau de parchemin, sa plume et son encrier puis inscrivit le titre :

Grindewald, l’Empereur germanique des mages noirs
1915-1977


Le cours allait être palpitant.
Revenir en haut Aller en bas
Bianca M
Invité



MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Mar 21 Aoû 2007 - 19:50

-
Anton. Le soleil venait de passer ses premiers rayons à travers la fenêtre du dortoir de la Salle Commune des Serdaigles. Et ceux, malgré les rideaux de velours bleus. Ouvrant les yeux à cause des premiers rayons du mois d'avril, Anton poussa ses rideaux pour observer l'heure de son réveil. 07h 35. Il était dans les temps, mais il lui fallait se bouger, car sinon, il irait encore en Histoire de la Magie avec le ventre creux, et ça, c'est vraiment horrible. C'est suffisament barbant pour qu'en plus, on y aille avec la faim qui tord l'estomac. Rapidement vêtu, une cravate mal mise, parce qu'il ne savait toujours pas les faire, la chemise en dehors de son pantalon qui était plus ample que ce des uniformes réglementaire, Anton Exley sortit de sa salle commune pour se diriger vers la grande salle et manger un bout avant de se rendre en Histoire.

Sur son trajet, il rencontra que très peu de monde dont Lukas, un élève de Gryffondor en 6ème année. Ils descendirent ensemble en papotant un peu sur les chances de gagner la coupe de Quidditch. Bien sûr, Anton avait prouvé à Lukas que la seule façon à Gryffondor de battre les Serdaigles, c'était de se lever tôt, car il ne rivalisait pas du tout avec l'équipe de Serdaigle qui avait battu les Gryffondors l'année d'avant, mais comme Lukas lui avait dit: Les joueurs n'étaient pas les mêmes cette année. Enfin, bon, ils se séparèrent à la Grande Salle où Anton se servit un verre de jus de citrouille et une tartine à la marmelade, qu'il mangea tout en reprenant sa route vers la classe d'Histoire. Il n'avait rencontré personne de sa connaissance. Pas même sa soeur jumelle, ni sa demi-soeur. Merde.

Arrivé à la salle de classe, il entra à la suite d'un Serpentard, un nouveau, qui arrivait des Etats Unis tout comme lui, et il alla s'assoier à sa place, là où généralement, Atreus, Yann et Key & co venaient le rejoindre pour se distraire pendant le cours, enfin, la plupart des cours. Un bref bonjour au professeur de Hurlevent, et il alla s'assoier à sa place, la tête ailleurs, tourné vers la fenêtre et appuyé sur sa main dont le coude était posé sur le livre d'Histoire de la magie. Néanmoins, il n'avait pas raté le sujet d'aujourd'hui. Ca promettait d'être interessant. Pour une fois...
Revenir en haut Aller en bas
Seeley Andrews

avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 30
Maison : Ex - Gryffondor
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP:
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Mar 21 Aoû 2007 - 20:22

...Matthew qui se trouvait dans la volière à dette heure aussi matinale venait d'envoyer une lettre à Xoramen, elle qui lui manquait bien même si en ce moment ils étaient tout deux en froid. Il sortit de la volière, son sac de cours à la main, pas le temps de repasser par la salle commune, son cours d'histoire de la magie allait bientot commencer. A l'extérieur, il pleuvait à pleine puissance, affreux comme temps et Matthew qui avait oublié sa cape, bah bien. Il courut en dévalant les escaliers à toute vitesse mais arrivé en bas, son pied patina vers une marche glissante mais il se rattrapa grâce au mur. Waouuu, le bol. Il s'avança vers le chateau à pas rapide, le cours venait de commencer il y a 5 minutes déjà. Putin cette habitude d'arriver en retard en ce moment, c'était l'enfer.

Il passa devant la grande salle espérant voir Nathalie, qui était un peu malade et cela faisait quelques jours qu'elle ne participait plus aux cours, mais malheureusement aucune trace d'elle tant pis. Il monta les escaliers rapidement, croisant des élèves de Poufsouffle et de Serdaigle dévalant les escaliers en sens inverses à grandes vitesse. Matthew fut soudain bousculer par un élève de serdaigle, il se retourna vivement, assez enervé par ces gamins.


~ Matthew : Oh!! Calme toi !! ~

Mais le jeune serdaigle dévalait les escaliers comme un dingue. Ras le bol, Matthew prit sa baguette et la pointa sur l'élève qui fit un vol plané jusqu'en bas. Il regarda à droite et à gauche pour voir si un professeur l'avait remarqué mais apparemment personne en vue à par des élèves. Il rangea sa baguette et poursuivit sa route jusqu'à la salle de classe. Une fois arrivé devant la porte de celle-ci, il toqua finement puis ouvrit la porte. Aucune expression sur son visage mais simplement un Bonjour suffit à être poli et a satisfaire le professeur, du moins il pensait.
Il regarda par la suite les élèves déjà présent en cours, seul gryffondor? c'était lui pour le moment. Soudain il remarqua un Serdaigle que Matthew avait déjà eut l'occasion de voir trainer dans le chateau mais sans plus.

Il s'installa vers le fond de la salle, posa son sac à terre et attendit les autres élèves, surtout ses amis de 7 ème année franchir la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Mar 21 Aoû 2007 - 23:09

Quel temps maussade, sa donnait vraiment pas envie de se lever, Anne était là et braillait près du lit de sa sœur. Elle la suppliait de se lever ce qu’elle aurait fait si elle n’éprouvait pas un malin plaisir à mettre les nerfs de sa sœur en pelote. Et puis elle allait sans doute rejoindre Chad elle n’aurait sûrement pas besoin d’elle! Une fois le silence revenu dans le dortoir elle s’étira lentement, se leva enfila son uniforme, se brossa les cheveux, pris ses livres et enfin jeta un coup d’œil à son horloge…

- QUOI? DÉJÀ! Meeerde!

Elle attrapa le reste de la pile de livre et déferla les escaliers de la salle commune des Gryffondor. Bon sang elle aurait du écouter sa sœur et ce lever tant qu’il en était encore temps. La voila en retard au cours d’histoire de la magie, en même temps elle ne considérait pas ce cours comme prioritaire dans son éducation mais après tout elle n’était pas venue à Poudlard pour se faire une vie sociale mais pour étudier. Le souffle court elle descendit les six étages la séparent de la salle de classe sans reprendre sa respiration une seule fois. Ses cheveux virevoltait dans tout les sens:

- Mince j’aurais dut les accrocher!

Elle pris l’élastique qu’elle avait toujours au poignée et réussi on ne trop comment à se faire une queue de cheval dans sa course folle. Arrivée devant la porte elle prit soin de remettre sa tenue en condition et toqua. Elle passa simplement son visage dans l’encoignure avec un sourire puis pénétra dans la pièce. Ce n’était pas la seule à ne pas avoir regardé sa montre semble t’il. Elle passa devant le professeur avec un sourire et un bonjour presque inaudible et continua sa traversée de la pièce. Serpentard, Serpentard, Serdaigle… ah enfin un Gryffy quand même! Elle regarda Matthew, lui fit un signe de la main avec un sourire charmeur et alla s’installer à ses côtés.


- Tu vas bien?

Lui dit-elle en mettant devant elle une plume et un bloc note. Après avoir échanger les sympathie avec son voisin elle daigna enfin jeter un coup d’œil au tableau:

Grindewald, l’Empereur germanique des mages noirs
1915-1977


*Oh non pas encore un de ces cours sur la magie noir*

Se dit-elle accablée, la carte disposée sur sa table augmentant beaucoup plus son désarroi. Elle posa sa tête sur la paume de sa main et attendit la suite du cours accompagnée de Matthew.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Mer 22 Aoû 2007 - 0:34

Un pas devant l'autre, au fur et à mesure. Pas de gestes brusques. Sally était extrêmement concentrée. Les pieds en travers de son lit, la tête renversée, appuyée sur le sol, Sally lisait. Mais son livre était à l'envers. Elle n'arrivait pas à se concentrer. Ses yeux parcouraient sans arrêt la même ligne et les mêmes mots. Elle avait tourné et retourné le bouquin dans tous les sens avant de l'arrêter à l'envers. Les yeux clos, elle poussa un soupir. Des pas se firent entendre et Gwendolyne pénétra dans le dortoir. Il s'agissait de la colocataire de Sally, une jeune fille qu'elle cotoyait depuis un an mais dont elle ne savait presque rien.

"Sally, qu'est-ce que tu fous ?! On va arriver en retard !"

Sally se laissa glisser le long de son lit et atterit brutalement sur le sol. En se relevant, elle épousseta ses vêtements arbhorrants les couleurs de sa maison. Où était son sac ? Ah oui, près de sa commode. Elle l'attrapa. Sa baguette magique ? Sur sa table de chevet. Elle l'avait retrouvé recement sous son matelas. Que faisait-elle là ? Certainement un coup des nargoles. Gwen n'en était pas convaincue. Son manuel d'Histoire de la Magie ? Sous son lit. Elle le fourra dans son sac et quitta son dortoir.

La rouge et or quitta sa salle commune. Au second étage, elle se fit bousculer par quelques serpentards trop pressés. Puis elle parvint dans la classe d'Histoire de la Magie. Le professeur de Hurlevent était présent. Quelques élèves étaient déjà installés. Parmi eux, Sally reconnut Amanda, la jeune fille du terrain de Quidditch, soeur jumelle d'Anne. Elle lui adressa un sourire timide gâté par la pensée que son balais avait été réduit en miettes par inadvertance lors de leur péripétie. La rouge et or s'installa à son tour à un bureau. Les grandes cartes disposaient au centre de la pièce était pour elle une véritable curiosité. Mais pour l'heure, la préoccupation de Sally était de ne pas se faire remarquer durant le cours.
Revenir en haut Aller en bas
Henri De Hurlevent

avatar

Nombre de messages : 882
Maison : ancien Serpentard
Message Perso : \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\
Age du Perso : 27 ans
Date d'inscription : 08/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Administrateur technique / Membre des 9
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Ven 24 Aoû 2007 - 0:00

Fichtre, il y en avait du monde pour une fois. A croire que l’histoire de la magie venait de redevenir une matière à la mode, ou alors c’était peut-être le fait qu’il eut décidé de parler d’un mage noir partiuclièrement célèbre. Grindewald…, un sacré gaillard, et sacré sorcier aussi. Le genre de personne qu’on préfère ne pas rencontrer, mais une référence qu’on ne pouvait ignorer dans certains domaines ; restait à espérer que les maraudeuses ne l’avaient pas pris pour modèle, parce que sinon il pouvait tout de suite songer à prendre ses gallions et à partir pour la Suisse. Enfin, n’exagérons rien tout de même.

Alors, qu’avions-nous au menu aujourd’hui ? Ah, du serpentard ! Henri était toujours ravi de voir des serpentards dans son cours : ils étaient vifs, avec un sale caractère, mais intelligent et faisait fonctionner les quelques neurones dont on les avait pourvus ; les élèves parfaits en somme, et ce n’était pas parce qu’il venait de Serpentard qu’il disait cela. Qu’y avait-il d’autre ? Ah du gryffondor et du Serdaigle, mais aucun poufsouffle. Ma foi, tant pis : il fallait croire qu’on ne pouvait pas tout avoir. Il espérait au moins que maintenant qu’il avait des 6ème et des 7ème année il éviterait d’hériter d’élèves désespérants à souhait ; bon, soyons honnête, le niveau intellectuel des élèves n’était en fait pas à ce point catastrophique, il était même plutôt très acceptable : maudire l’incompétence de sa classe était un genre, stupide, qu’Henri se donnait, mais bon ça aurait pu être pire.

Alors, commencions :

« CONCENTRATION CONSTANTE ! »
voilà, ça c’était fait « Bien le bonjour mes enfants, félicitations vous êtes de ceux qui ont réussi leurs BUSE en histoire. Mauvaise nouvelle, ça veut simpelment dire que les choses sérieuses commencent mainentant, j’espère pour vous que la difficulté ne vous rebute pas. » il fit apparaître un portrait de sorcier : l’homme avait un visage grisonnant et faisait un sourire aimable ; on eut dit un gentil grand-père attentif et aimant « Voici Grindewald, autrement le pire mage noir qui ait jamais existé ; ce charmant visage a donné des cauchemards a pas mal de gens à l’époque, et continue toujours d’en donner d’ailleurs ».

Il les laissa étudier le portait, qui n’avait pourtant rien d’extraordinairement menaçant.

« Comme vous le savez, la magie noire n’est désormais plus frappée d’ostracie, ce qui fait qu’on peut parler de choses intéressantes sans se faire jeter à Azkaban. L’immense majorité des sorciers considérait que quelqu’un qui maîtrisait la magie noire devenait un infame individu de même qu’un tyran démoniaque. Force est de constater qu’en effet les mages noirs sont tristement célèbres pour leurs crimes. Cependant, nous avons un contre-argument de poids grâce à nos directrices et aux héroïnes de Poudlard, car bien qu’elles utilisent la magie noire ils ne viendrait à l’idée de personne de sous-entendre qu’elles sont aussi maléfique au même titre qu’un mangemort. »

Henri étudiait très attentivement le visage de chacun des élèves présents : il ne pensait pas qu’ils réagiraient à ces paroles mais si par hasard certaines d’entre eux en savaient un peu plus que la version officielle il espérait bien pouvoir lire cela en eux. Mhhhh, difficile.

« Bien, entrons dans le vif du sujet. Que savez-vous de ce sinistre individu ? 10 points par bonne réponse, et essayez de ne pas me decevoir pour changer…. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca M
Invité



MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Ven 24 Aoû 2007 - 10:39

- CONCENTRATION CONSTANTE ! Anton sursauta sur sa chaise. Il n'avait même pas remarqué que le cours avait commencé et que d'autres élèves étaient rentrés. Il ne put s'empêcher de penser. Oh, quel con! Pas de bon matin! Il est fou, lui! Bien le bonjour mes enfants, félicitations vous êtes de ceux qui ont réussi leurs BUSE en histoire. Mauvaise nouvelle, ça veut simpelment dire que les choses sérieuses commencent mainentant, j’espère pour vous que la difficulté ne vous rebute pas.

Soyons en joyeux, nous avons le droit à un espèce de professeur super reloux pour assurer notre formation! Youpi! Anton ne put s'empêcher de secouer vaguement la tête. Javis Taylor, un serdaigle assi à côté de lui, ne put s'empêcher de reprimer un rire en voyant la tête de son collègue de maison. Néanmoins, rien de bien important pour le professeur de Hurlevent. Enfin, bon. Il portait bien son nom ce prof, car de bon matin leur crier dessus d'une façon si barbare sans même avoir dis bonjour... Non, pas de coussin à lancer à proximité. Bref, passons. Anton balaya la classe du regard de sa place, et il vit de nombreux Gryffondor. Il reporta son attantion sur le professeur après avoir rédigé sur sa feuille le nom du cours d'aujourd'hui. Il releva la tête et il vit le portrait d'un vieux sorcier particulièrement sympathique.

- Voici Grindewald, autrement le pire mage noir qui ait jamais existé ; ce charmant visage a donné des cauchemards a pas mal de gens à l’époque, et continue toujours d’en donner d’ailleurs. Ha, non, pas sympathique, chuchota Anton à Javis qui regardait le professeur avec insistance. Il est pédé ou quoi? Pensa-t-il en regardant Javis. Le professeur reprit.

- Comme vous le savez, la magie noire n’est désormais plus frappée d’ostracie, ce qui fait qu’on peut parler de choses intéressantes sans se faire jeter à Azkaban. L’immense majorité des sorciers considérait que quelqu’un qui maîtrisait la magie noire devenait un infame individu de même qu’un tyran démoniaque. Force est de constater qu’en effet les mages noirs sont tristement célèbres pour leurs crimes. Cependant, nous avons un contre-argument de poids grâce à nos directrices et aux héroïnes de Poudlard, car bien qu’elles utilisent la magie noire ils ne viendrait à l’idée de personne de sous-entendre qu’elles sont aussi maléfique au même titre qu’un mangemort.

On pouvait interperter le message qu'il venait de passer de plusieurs façons. Soit il voulait une promotion au sein de Poudlard, soit il y avait un sens caché derrière ces paroles. Anton ne put s'empêcher de plisser un tant soit peu les yeux en la direction du Professeur d'Histoire de la magie. Quel veine... Encore un félé sur la magie noire... Anton était ravi. Vous saisissez l'ironie, j'espère? Mais qu'est ce qu'ils ont avec cette magie... Anton faisait partit de ce qui pensait tout bas à la magie blanche. Néanmoins, il faisait partit d'une seconde catégorie, celle de ceux qui ne connaissait pas l'AMB. Dommage. En gros, si quelqu'un lit bien mon RP, il devrait m'envoyer un MP pour me recruter mais bon... Anton jeta un coup d'oeil au parchemin de Javis et ce dernier n'avait rien écrit. Il se retourna vers Anton et il lui fit un clin d'oeil. Il avait, visiblement compris, et Anton eut une pointe de curiosité naissante dans son estomac.

- Bien, entrons dans le vif du sujet. Que savez-vous de ce sinistre individu ? 10 points par bonne réponse, et essayez de ne pas me decevoir pour changer….

Anton scruta la moindre parcelle de ces connaissances. Non, il ne savait rien. Néanmoins, cela ne le bloqua pas un temps soit peu pour lever la main et prendre ainsi la parole. Il commença normalement, avec une voix polie qui allait progressivement vers celle d'un Serdaigle en pleine réfléexion.

- Mr.... Je ne sais rien à propose de ce sujet. Néanmoins, je ne peux que faire des suggestions sur le dénommé Grindelwald. La période la plus critique où il a fait le plus parler de lui n'était pas la seconde guerre mondial? Donc, si on y réfléchit un tant soit peu... Est ce que les conséquences qu'ont subi les moldus par le biais d'un personnage complétement siffoné, Hit... Mince... J'ai du mal à prononcer les noms allemands... Euh... Hitlar, Hitler, oui, lui. 'Fin, bref... Si l'on pousse la réfléxion loin, ne peut on pas associer ces deux faits ensemble? Je dis seconde guerre mondial car il me semble en avoir entendu parler à cette époque de l'histoire de ce Grindelwald, mais, si il a vécut jusqu'en 1977, est ce qu'il serait aussi à l'origine des conséquences d'après guerre moldu? Je veux dire, les décolonisations, etc... ?

En gros, voilà ce que cela donnait quand Anton se mettait à réfléchir. Pour dire, il va vraiment loin et il se fait chier pour rien. Regarder les autres élèves. Ils regardent en attendant une réponse. En tout cas, dans les yeux d'Anton, on y voit une curiosité qu'on voit toujours dans celle d'un Serdaigle qui est avide d'en connaître sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Ven 24 Aoû 2007 - 16:25

Les yeux d’Amanda commençait à se fermer lentement pendant l’attente, soudain le professeur dans une exclamation débuta son cours. La blondinette sursauta se surprise, elle essaya alors de rester attentive mais comment l’être alors qu’il y à quelques minutes elle se trouvait toujours dans son lit…

*Sa c’est un professeur!*

Se dit elle en entendant ce qu’il disait pour introduire son cours, c’est vrai que menacer ses élèves en quelques sorte sur la dureté de sa matière c’est une bonne mise en jambe. D’un geste magique un portrait apparut celui du euh… père noël! Les yeux de la jeune fille devinrent rond d’étonnement, le père noël était un mage noir? Mr. De Hurlevent introduisit vite le personnage en tant que Grindewald. Amanda connaissait rapidement son histoire enfin quelque peut.
La Gryffy observa attentivement le portrait à débuta à le reproduire en croquis, elle aimait bien illustrer ses cours de cette manière. Un dessin entouré de toutes les informations nécessaires était pour elle ses notes.
Le professeur débuta une tirade sur la victoire du mal et blablabla, cela la dépassait elle resta donc les yeux rivés sur son dessin à essayer de le perfectionner pour qu’il soit le plus fidèle au portrait d’origine. Enfin le cours commença à être intéressent lorsqu’il demanda aux élèves des informations, la bataille entre maison pour les points pouvait débuter. C’est un Serdaigle qui prit en premier la parole. Il parlait et parlait, un peut trop au goût de la blondinette.
Amanda ajouta alors directement sans denier lever les yeux de son croquis:


- C’est ce mage qui à construit la prison de Nurmengard pour y placer des opposants, il a d’ailleurs lui-même été emprisonné dedans. C’est tous ce que je sais et ce ne sont pas des suppositions ni des hypothèses.


Sa dernière phrase fut suivit d'un regard en direction du Serdaigle qui venait tout juste de prendre la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Ven 24 Aoû 2007 - 16:49

« CONCENTRATION CONSTANTE ! »

On aurait dit que le professeur De Hurlevent s'était lancé le sortilège de "sonorus". Sally était en pleine réflexion et l'intimation du professeur la surprit. La jeune fille croisa ses bras sur son bureau puis attrapa maladroitement sa plume avant de la tremper dans son encrier. Son but ? Prendre des notes bien sûr. Le cours d'Histoire de la Magie était l'un des rares où la jeune fille n'éprouvait pas de difficultés. Travailleuse, Sally adorait lire, normale avec un père gérant d'une librairie magique. Le professeur De Hurlevent introduisit son cours : mage noir au programme. Interressant.

« Bien, entrons dans le vif du sujet. Que savez-vous de ce sinistre individu ? 10 points par bonne réponse, et essayez de ne pas me decevoir pour changer…. »

Aussitôt, un Serdaigle leva la main afin de répondre. Sally se tourna vers lui, lui jeta un regard puis reporta son attention sur le professeur De Hurlevent. Sally écouta sa réflexion mais la fin lui échapa. Une autre élève prit la parole et Sally reconnut la voix d'Amanda Rosenberg. La jeune fille aurait sourit en l'écoutant mais pour Sally, Amanda était associée à un triste évènement : la perte de son balais.

- C’est ce mage qui à construit la prison de Nurmengard pour y placer des opposants, il a d’ailleurs lui-même été emprisonné dedans. C’est tous ce que je sais et ce ne sont pas des suppositions ni des hypothèses.

"Il a étudié à Durmstrang durant le début de la seconde moitié du dix-neuvième siècle, mais il s'est fait renvoyer avant d'avoir achevé ses études. Grindelwald est connu pour sa, euh...Devise, "pour le plus grand bien"... Quant à la prison de Nurmengard, on dit qu'il y est encore emprisonné aujourd'hui."

Sally se tut. Elle avait passé des années à feuilleter les livres de la librairie de son père. La théorie, elle l'acquerait bien plus vite que la pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Seeley Andrews

avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 30
Maison : Ex - Gryffondor
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP:
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Ven 24 Aoû 2007 - 17:00

Ouf Amanda rosenberg accompagné de Sally, quelques minutes après, fit son apparition. Elle lui salua d'un geste de la main tout en marchant dans sa direction. Quant à Sally aucun geste ou fait qui montrait sa sympathie. Matthew connaissait Sally de l'AMB, ele était plutot assez maladroite sur ces actions mais elle restait gentille tout de même. Matthew fit l'honneur de lui faire un sourire. Il se tourna par la suite vers Amanda.

~ Matthew : Sa va à merveille et toi? ~

Calme absolu, le professeur commençait son cours, histoire d ela magie était le cours le plus ennuyeux qu'il connaissait mais ma foi il fallait y participer.

- Voici Grindewald, autrement le pire mage noir qui ait jamais existé ; ce charmant visage a donné des cauchemards a pas mal de gens à l’époque, et continue toujours d’en donner d’ailleurs.

Grindwald...? Matthew en avait déjà entendu parlé par Xoramen 3 ans en arrière, un fêlé ce gars.

- Comme vous le savez, la magie noire n’est désormais plus frappée d’ostracie, ce qui fait qu’on peut parler de choses intéressantes sans se faire jeter à Azkaban. L’immense majorité des sorciers considérait que quelqu’un qui maîtrisait la magie noire devenait un infame individu de même qu’un tyran démoniaque. Force est de constater qu’en effet les mages noirs sont tristement célèbres pour leurs crimes. Cependant, nous avons un contre-argument de poids grâce à nos directrices et aux héroïnes de Poudlard, car bien qu’elles utilisent la magie noire ils ne viendrait à l’idée de personne de sous-entendre qu’elles sont aussi maléfique au même titre qu’un mangemort.

Oui exact maintenant tout lui revenait, cet homme possédait l'une des 3 reliques de la mort, la baguette aînée, Il fut battu également par un mage blanc mais quelle était son déjà? raa plus aucun souvenir. Xoramen lui en avait raconté sur lui qu'il en avait compris que la moitié.

- Bien, entrons dans le vif du sujet. Que savez-vous de ce sinistre individu ? 10 points par bonne réponse, et essayez de ne pas me decevoir pour changer….

Soudain avant même qu'il puisse prendre la parole, qu'Anton, un élève de Serdaigle racontait ses sermons sur ce type. Il ne connaissait pas cet élève. Puis ce fut autour d'Amanda, une prison? putin l'hallu et enfin Sally qui répéta en bref ce que venait de dire Amanda. Il eut une envie soudaine de rire mais il se retint. Matthew eut enfin la possibilité d'exprimer ses connaissance, il leva la main.

~ Matthew : Il possédait une baguette très importante, je ne puis dire votre nom car je ne m'en souviens plus mais c'était une baguette très symbolique.

Il se tut un instant attendant la réaction du professeur.


Dernière édition par le Ven 24 Aoû 2007 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asphodèle Nospheratov

avatar

Nombre de messages : 644
Age : 30
Maison : Serpentard
Message Perso : attention, langue très tranchante, demi portion s'abstenir
Age du Perso : 18ans
Date d'inscription : 29/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Joueur Heureux
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Ven 24 Aoû 2007 - 19:22

Asphodèle sourit. Elle écoutait patiement ce que les autres élèves avaient à dire attendant son heure pour briller. Grindelwald. Bien sûr qu'elle en avait entendu parler à Durmstrang.
Cela dit elle n'avait pas grand chose à ajouter


Gellert Grindelwald est un des mages noirs les plus haï du monde magique. La plupart des élèves que je connaissais à Durmstrang avaient de quoi se plaindre des dégâts qu'il a fait dans les familles de sorciers.
Il a même été renvoyé en sixième année pour avoir mis en danger d'autres élèves avec des expériences plus que douteuses. Pourtant Durmstrang n'est pas connu pour être très regardante en ce qui concerne l'utilisation de la Magie Noire!

Il est de notoriété publique, afin pour ceux qui connaissent un peu l'histoire moldus, que lui et Adolf Hitler ont été étroitement liés en ce qui concerne les évènements de 39-45. La plus ostencible preuve qu'il y ait pu y avoir un lien entre ces deux Génies du Mal, comme beaucoup les surnomment, c'est la devise que Sally a cité tout à l'heure: pour le plus grand bien... en allemand : Arbeit Macht Frei... La devise du camps de Nuremberg qui soit dit en passant n'est pas sans rappeler la prison de Nurmengard..."

Elle n'avait pas grand chose à dire mais il fallait bien qu'elle en place une non?


Dernière édition par le Ven 24 Aoû 2007 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri De Hurlevent

avatar

Nombre de messages : 882
Maison : ancien Serpentard
Message Perso : \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\
Age du Perso : 27 ans
Date d'inscription : 08/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Administrateur technique / Membre des 9
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Sam 25 Aoû 2007 - 3:25

Par pitié surtout ne donnez pas d'éléments qui viennent d'HP7 !! Vous pouvez parler de Grindewald mais ne mentionnez en rien la baguette ou ses relations avec "Qui-l'On-Sait".
Si vous y dérogez j'enléverai du point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Sam 25 Aoû 2007 - 3:30

ET NE SUPPRIMEZ PAS CES MESSAGES!!! C'EST IMPORTANT CAR CED l'A FAIT. ON LUI A DIT DE MODIFIER. QUELQU'UN A ENLEVER ET JUSTE APRES LILY L'A FAIT. DONC, MERCI!
Revenir en haut Aller en bas
Seth O'Carley

avatar

Nombre de messages : 226
Maison : Serpentard
Message Perso : Kait'-Sky-Liam-Sally-Kelan-Ewen
Age du Perso : 18 ans
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Lun 27 Aoû 2007 - 20:45

Grindewald, l’Empereur germanique des mages noirs
1915-1977


Le sujet semblait être intéressant du point de vue de Seth, assis près d'Archibald. Son regard alternait entre la carte d'Europe, dont il analysait les mondres détails, et Sally, qu'il surveillait du coin de l'oeil pour vérifier qu'elle ne commettait pas de maladresse et qu'elle n'avait pas de problèmes. Enfin, le cours débuta.

Hurlevent - CONCENTRATION CONSTANTE ! Bien le bonjour mes enfants, félicitations vous êtes de ceux qui ont réussi leurs BUSE en histoire. Mauvaise nouvelle, ça veut simpelment dire que les choses sérieuses commencent mainentant, j’espère pour vous que la difficulté ne vous rebute pas. Voici Grindewald, autrement le pire mage noir qui ait jamais existé ; ce charmant visage a donné des cauchemards a pas mal de gens à l’époque, et continue toujours d’en donner d’ailleurs.

Ah oui, Grindelwald, il en avait entendu parler. Mais il ne savat pas grand chose à son sujet. Il ne demandait qu'à apprendre, cela dit.

Hurlevent - Comme vous le savez, la magie noire n’est désormais plus frappée d’ostracie, ce qui fait qu’on peut parler de choses intéressantes sans se faire jeter à Azkaban. L’immense majorité des sorciers considérait que quelqu’un qui maîtrisait la magie noire devenait un infame individu de même qu’un tyran démoniaque. Force est de constater qu’en effet les mages noirs sont tristement célèbres pour leurs crimes. Cependant, nous avons un contre-argument de poids grâce à nos directrices et aux héroïnes de Poudlard, car bien qu’elles utilisent la magie noire ils ne viendrait à l’idée de personne de sous-entendre qu’elles sont aussi maléfique au même titre qu’un mangemort.

Elles n'en avaient pas l'air, en tout cas. La directrice semblait assez froide mais le peu dont il avait entendu parler lui lassait dire qu'elle n'avat rien d'une psychopathe assoiffée de sang. Enfin, il s'en moquait un peu de toutes façons, ça ne le concernait pas.

Hurlevent - Bien, entrons dans le vif du sujet. Que savez-vous de ce sinistre individu ? 10 points par bonne réponse, et essayez de ne pas me decevoir pour changer….

Alors là, il allait laisser les autres s'en charger. Déjà qu'ordinairement, il ne répondat jamais le premier, s'il répondait, mais là, en plus, il ne savait pas grand chose, pas assez pour gagner des points en tout cas. l écouta donc les réponses des élèves. Le Serdaigle n'en savait visblement pas plus que lui mais il avait une théorie intéressante. Il fut également impressionnée par la réponse de Sally. Elle avait peut-être la poisse, mais elle était très cultivée.

[HJ : Bon, mon post n'apporte pas grand chose mais c'était histore de fare acte de présence en cours xD J'espère pouvoir me rattraper par la suite.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Lun 3 Sep 2007 - 14:11

Archibald salua à Seth d'un geste de la tête quand celui-ci s'installa à ses côtés. Il jetait des regards curieux aux sixième et septième année présents en cours, essayant de repérer les différentes têtes et de pouvoir mettre un nom sur chaque visage.

Hurlevent - Bien, entrons dans le vif du sujet. Que savez-vous de ce sinistre individu ? 10 points par bonne réponse, et essayez de ne pas me decevoir pour changer….

Rien, Archibald ne savait rien. Le nom lui parlait. Mais il n'avait rien à dire de constructif qui pourrait faire avancer le cours où lui permettre de se faire remarquer. Il s'en foutait, il n'aimait pas sa et ses participations en classe restaient très rares. Bon, il dégnait au moins ne pas sécher les cours s'était déjà ça. Ses parents pourraient s'estimer heureux qu'il aille en cours et qu'il s'applique à ne pas faire de vague.

"Il a étudié à Durmstrang durant le début de la seconde moitié du dix-neuvième siècle, mais il s'est fait renvoyer avant d'avoir achevé ses études. Grindelwald est connu pour sa, euh...Devise, "pour le plus grand bien"... Quant à la prison de Nurmengard, on dit qu'il y est encore emprisonné aujourd'hui."

Il tourna la tête vers l'élève qui avait pris la parole. Jolie avec de longs cheveux blonds. Tout à fait au goût d'Archibald (ok => [ ]). Il la regarda de ce drôle de regard qu'il avait quand quelqu'un lui plaisait, un mélange d'admiration mais aussi de méfiance et d'incertitude. Jamais il ne jeterait son dévolu sur n'importe qui, juste à cause d'un premier regard.

C'est alors qu'Asphodèle prit la parole. Brillante. Archibald l'avait rencontré dans la salle des Trophés.
Revenir en haut Aller en bas
Nicole M
Invité



MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Lun 3 Sep 2007 - 16:56

Nicole était arrivée en avance. Pas question de manquer une seule minute qu'un seul cours quelqu'il soit ! Et puis l'Histoire de la magie l'avait toujours passionné. Son dortoir regorgeait de manuel en tout genre et elle connaissait sur le bout des doigts le fameux livre : L'Histoire de Poudlard. Le château n'avait donc plus de secret pour Nicole MacAlistair. Nicole s'installa au premier rang. Tête d'ampoule va ! Quelques élèves étaient déjà là. Sa mine s'assombrit. Elle aurait préféré arriver la première. Nicole repoussa sans grâce ses longs cheveux blond et emmêlés. Elle sortit ses affaires, les déposa sur la table devant elle, bien alignés et attendit sagement que le cours ne commence. Le préambule du professeur de Hurlevent ne fit pas long feu et déjà sa première question fusa.

Hurlevent - Bien, entrons dans le vif du sujet. Que savez-vous de ce sinistre individu ? 10 points par bonne réponse, et essayez de ne pas me decevoir pour changer…

Aussitôt, elle tendit le bras en l'air pour répondre, genre saut en extension, mais elle n'avait pas été assez rapide pour répondre car déjà elle se trouvait devancée par plusieurs élèves, Anton Exley, un Serdaigle de son année, Sally Flemings, la Gryffondor cruche et maladroite que Nicole ne pouvait pas supporter, ou encore Asphodèle Nospheratov. A cette dernière, Nicole jeta un regard noir signifiant clairement : Bravo, tu te crois interressante ou quoi ?! Puis elle se retourna vers le professeur de Hurlevent, soupirant pour elle même du genre : "quel affreux petits bonhommes ces serpentards. Ils veulent toujours passer pour ce qu'ils ne sont pas." Nicole n'avait pas d'amis car pour elle, seule la compétition était importante. Elle voulait être la première et ce dans n'importe quelle situation. Nicole ou l'art de se montrer et de se faire des ennemis. Tant pis, elle ferait étalage de ses connaissances un peu plus tard. Le cours était loin d'être achevé.
Revenir en haut Aller en bas
Henri De Hurlevent

avatar

Nombre de messages : 882
Maison : ancien Serpentard
Message Perso : \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\
Age du Perso : 27 ans
Date d'inscription : 08/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Administrateur technique / Membre des 9
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   Jeu 6 Sep 2007 - 11:09

Henri écoutait avec une attention certaine les réponses qui fusèrent plutôt rapidement de la bouche de ses élèves ; on aurait eu de quoi être satisfait : ils semblaient intéressés par el sujet, et doté d’un minimum de connaissances. Ca donnait une certaine base pour travailler, au moins on pouvait dire que 5 ou 6 années d’enseignement dans la meilleure école de magie au monde (avec les français, cela allait sans dire) n’avaient pas été seulement une perte de temps. Malgré son concentration il ne remarqua rien de spécial sur le visage des élèves quand il évoqua à mots couverts les maraudeuses : dans le meilleure des cas il eut droit à une expression d’amusement, ou d’ironie, et la pluart des élèves n’aivaient même pas réagi… Il fallait croire que l’endoctrinement officiel avait plutôt bien réussi avec ces générations-là, décidément il allait y avoir un sacré boulot à faire, et évidemment l’approche « Au fait, vous savez que vous faites dans une école gouvernée par les mages noirs ? » ne donnerait pas partiuclièrement de bons résultats. Tant pis, il essayerait de leur apprendre à faire fonctionner leur cervelle, même si cette simple phrase pouvait rien qu’en soi être déjà désespérante, mais bon, il fallait être ambitieux avec les gosses : généralement on avait droit à de bonne surprise.

Et en attendant, parlons donc du fameux Grindewald. Alors, les points…

« Bien, bien, pas mal du tout vos réponses ; certains en Allemagne vous direz qu’il s’agit du niveau culturel minimum pour un gosse de 5 ans mais ne commençons pas à devenir désagréable. Pour ma part je suis plutôt satisfait de vos réponses. 15 points pour Serdaigle grâce à Mr Exley, pour s’être lancé le premier ; 25 points pour Gryffondor, merci Miss Rosenberg, Flemings et Mr Malacci ; enfin 30 points pour Serpentard : les réponses de Miss Nospheratov et de Mr Higgins étaient remarquables, et je trouve Mr O’Carley partiuclièrement concentré aujourd’hui, ça mérite d’être récompensé »

Henri avait de très légères dispositions pour donner du point à du Serpentard, à condition qu’ils lui filent un minimum de grain à moudre. Il avait beau sensé être objectif, il adorait son ancienne maison et ça lui semblait parfaitement naturel de les récompenser ; une chance cependant, que ça n’aille pas plus loin et qu’il laissa également un nombre de point conséquent aux autres maisons.
Mais revenons-en au cours proprement dit. Aie, leur heure avançait décidément bien vite, il allait déjà devoir conclure….

« Nous n’avons malheureusement plus beaucoup de temps, alors CONCENTRATION (!) et notez bien tout ce que je vais vous dire. Ginrdewald a donc étudié à Durmstrang, où il fut un élève partiuclièrement moyen, voire médioce jusqu’à sa 5ème année, ne réussissant ses examens que d’un cheveu à chaque fois. Puis il y eut comme un déclic, que l’on attribut généralement à un voyage qu’il fit en Bavière, sur les terres d’un ancien duché d’un mage fort puissant plusieurs siècles auparavant, qu’on surnommait d’ailleurs du titre de « Roi ». On ne sait pas précisément ce qui s’est passé, mais il est devenu relativement évident que le jeune Grindewald se soit alors mis à rêver de grandeur, voire de royauté. Comme tout les jeunes gens de son age il avait encore la possibilité de choisir ce que sa vie deviendrait, et confiant comem il le fut il devient dès la fin de sa 5ème année le meilleur élève de l’école. Il obtint l’équivalent des Optimal à tous ses examens, et vit de même lors de ses deux dernières années, où l’on murmure qu’il surclassait même certaines professeurs dans des matières bien particulières…. A sa sortie de l’école il rejoignit le ministère allemand dans la section des sortilèges et enchantements de haut niveau, où il resta 5 années sans qu’on ne sache rien d’autre de lui à part qu’on le considérait déjà comme le début d’une légende. Après cela il écrivit deux ouvrages de magie qui sont encore aujourd’hui parmi les textes les plus importants au monde : le premier concernait ce qui deviendrait plus tard la théorie des sortilèges informulés, le second traitant des bases de l’animagus. Informulation et animagus n’étaient de la magie connue à cette époque, et Grindewald est sans aucun doute le précurseur de ces choses-là, quoiqu’il ne soit jamais devenu animagus lui-même. »

« Après cela, il fut ambassadeur magique dans des pays à hauts risques, telle que l’Europe de l’Est, la transylvanie ou encore les Carpates. Il y avait un certain nombre de tensions à cette époque mais Grindewald fut un diplomate remarquable, et pendant les 5 années de sa fonction ces régions connurent une stabilité sans précédent ; néanmoins le taux de meurtre et d’assassinat augmentèrent là aussi d’une manière sans précédente….
Après cela il revint en Allemagne où on lui confia la direction de l’équivalent du magenmagot ; il fit voter plusieurs loi très importantes, en particulier sur l’utilisation de la magie par les jeunes sorciers. Le but était de contenir la violence et les rixes entre magiciens, mais on comprit bien plus tard qu’il y avait un autre effet : les nouveaux sorciers maîtrisaient en effet mal des sortilèges puissants, et il y eut un perte de savoir certaine. Déjà, Grindewald préparait son chemin en affaiblissant ses concurrents. 5 années encore passèrent, puis il devint donc, 15 ans après sa sortie de l’école, Ministre de la magie. »

« Les premières années se passèrent parfaitement bien, et furent marqués par le déplacement de tous les serviteurs de Grindewald à des posts clés et stratégiques. La magie noire fut également pour la première fois introduite à Durmstrang. Puis le directeur de l’école fut tué, et remplacé par un des seconds du ministre. Un peu plus tard, des membres imminents de la société des sorciers, tel que les garants des Droits et des Libertés, les présidents des Cours de Justice, ou encore les reponsables de la Diplomatie et de l’Utilisation Magique, furent également tous assassinés. Face à cela Grindewald décréta l’état d’urgence et partit, pour reprendre ses propres termes « en croisade contre le poisson de notre monde magique ». Nous savons désormais qu’il était l’investigateur de tout ceci…. »


Henri regarda les élèves d’un œil acercé, balança quelques instants, puis finalement décida de lancer son joker….

« Je vous laisse imaginer si, il y a 3 ans, les personnes qui sauvèrent Poudlard des mages noirs étaient en réalité les mêmes que celles qui ordonnèrent l’attaque…. Nul doute que nous serions aujourd’hui dans la même situation qu’au début du règne de Girndewald. Fort heureusement nos directrices sont bel et bien du bon coté, du moins c’est ce qu’on nous dit » il partit d’un rire clair et naturel, comme si il faisait simplement une plaisanterie absurde. On verrait bien ce qui en ressortirait….

« Grindewald découvrit en un temps record les assassins, et les fit traduire en justice en un temps non moins record. Devant une telle efficacité on lui « accorda » de conserver les pleins pouvoirs pour une période de 6 mois renouvelable. Il fit tant et si bien qu’on finit par les lui accorder à vie, grâce à ses manipulations et à ses menaces. Il se fit ensuite couronné « Empereur germanique », entamma la prédominance de la magie noire, interdit la magie blanche, tel que c’est le cas de nos jours, promulga des lois favorables aux sang-purs, et enfin constuisit la fameuse prison de Nurmengard, où il envoya quantité de pauvres gens. »

« Cela dura encore 15ans, avant qu’il ne se fasse finalement renversé par ses propres généraux et lui-même enfermé dans sa prison. « La chûte d’un empire se fait toujours de l’intérieur », c’est l’une de ses dernières phrases publiques. De fait, les généraux étaient tous des proches, des sorciers qui s’étaient élevés grâce à Grindewald. Beaucoup, Beaucoup plus tard on a découvert que le coup d’état contre Grindewald fut réalisé grâce à une société secrète qui manipula en réalité les généraux contre l’Empereur. Cette société avait pour but d’abattre la dictature et se prénommait « La confrérie du Dragon ». Les terroristes de l’Ordre du Phénix lui ressemblent, en quelque sorte, mais les deux n’ont évidemment rien à voir. »



« Bien, le cours est donc terminé. L’examen débutera dans quelques semaines, je vous conseille de bien réviser et d’éviter que je sois déçu par vos prestations. Bonne chance à vous mes chers enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Empire des ténèbres, 2ème cours, 6A, 7A année 82-83 [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MÉFAITS ACCOMPLIS™ :: Corbeille :: &&. ANCIENS COURS ET EXAMENS-
Sauter vers: