AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Henri De Hurlevent

avatar

Nombre de messages : 882
Maison : ancien Serpentard
Message Perso : \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\
Age du Perso : 27 ans
Date d'inscription : 08/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Administrateur technique / Membre des 9
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Jeu 12 Juil 2007 - 23:48

[HJ : le nouveau Rogue est arrive Twisted Evil ]


Quelques minutes avant le premier cours d’Histoire

Henri parcourait du regard la classe du cours d’Histoire de la magie dont il etait desormais le professeur ; drole d’aboutissement pour le jeune homme de 27 ans qu’il était, si on lui avait qu’il retrouverait a Poudlard a cet age du temps ou il était encore un auror avide de combat avec les mages noirs, nul doute que cette idee l’eut fait bien rire. Et finalement c’était ce qui était arrive, et il avait pour cela suffit qu’il discute longuement avec Artemis Fowl pour se retrouver dans cette situation : le maitre de l’ordre du phénix était un orateur aux arguments convaincants.

Henri De Hurlevent se rappelait l’eleve qu’il était une dizaine annees auparavant et une certaine nostalgie se fait sentir ; il aimait beaucoup l’Histoire, jusqu’a décrocher un Optimal a son Aspic. En ce temps-la leur professeur était un vieux sorcier qui avait beaucoup voyage et passait des heures a les enchanter avec ses recits des vestiges du monde antique des sorciers ; pendant le cours le professeur les amenait en Egypte, en Grece, et meme en Afrique sur les traces de l’humanité naissante. C’était un adorable vieux bonhomme, grand adepte de la methode douce et convaincu qu’un eleve heureux devenait alors un etudiant serieux et travailleur. Brave homme, charmant de naivete : une vraie creme.

Il s’était lui-meme interroger sur le type de professeur qu’il souhaitait etre ; son choix s’était finalement fait de manière a respecter deux criteres : interesser les eleves et faire en sorte que ces derniers viennent a son cours. La directrice l’avait informe que le taux de participation était bien faible et qu’elle etait particulierement enervee devant la quantité d’eleve échouant a leur BUSE d’Histoire de la Magie. Or Henri, en tant qu’infiltre de l’ordre, avait pour objectif principal d’etre tres vite appréciée par la maraudeuse et si pour cela il devait relever avec brio le défi de faire un cours d’Histoire de la magie apprecie et bien il allait s’y essayer.
Et de ce point de vue, l’attitude professorale qu’il adopterait était toute alors trouvée…

-----------


Debut du cours : les eleves sont arrives et installes donc on commence directement ; évidemment le seul qui n’est pas encore la c’est Henri Razz

La porte claqua dans un bruit sourd et les élèves eurent la surprise de voir entrer un grand jeune homme blond a l’allure de colosse et dont l’humeur ne semblait pas au beau fixe. Ils furent encore plus etonne quand le jeune adulte s’avanca résolument vers le bureau et en prit possession sans l’ombre d’une hesitation : de toute evidence le nouveau professeur était arrivé et bizarrement ce n’était pas un vieux crouton ; visiblement il y avait du changement.
Ce sentiment fut confirme quand le professeur se mit à leur parler d’une voix tonitruante :


« CONCENTRATION TOTALE !! »


Henri avait hurlé a s’en faire exploser les cordes vocales ; nul doute qu’on l’ait entendu jusqu’a l’entendre bout du château, quand aux malheurs élèves du premier rang il allait être sourd pendant un petit moment. Bon, les choses étaient claires désormais : il n’était pas question de songer a piquer un petit roupillon en cours d’Histoire.

« Que ce soit bien clair mes enfants, ON m’a confie la direction de ce cours et ON m’a laisse entendre qu’ON voulait etre satisfait alors j’aime autant vous dire qu’il va y avoir du changement. CONCENTRATION TOTALE !! » il se deplacait maintenant, visiblement decide a etre au plus près des élèves afin d’etre qu’ils ne perdent pas une miette du discours.

« Le nouveau régime est arrive, et vu l’état absolument pitoyable du niveau général j’ai décidé de tout reprendre a la base ; a partir de maintenant je veux que tout le monde soit CONCENTRE !! et pour votre sante mentale vous avez intérêt a vous y mettre parce que je ne vais pas lâcher, c’est compris ? CONCENTRATION TOTALE !! »Henri se calma un peu, c'est-à-dire qu’il prit dix bonnes secondes pour reprendre son souffle avant de repartir de plus belle.

« Mon prédécesseur a rendu les armes devant votre ignorance abyssale : un crapaud en saurait plus que vous plus sur l’Histoire de la magie ! Pas de chances pour vous j’aime les défis alors preparez-vous, CONCENTRATION TOTALE !! »

Ca y est il avait l’air d’avoir commence a realiser : ca se lisait sur leurs visages, des visages qui commencaient a etre effrayes... Bien, au moins il avaient leur attention « Nous sommes a une epoque ou le monde change, et il est encore plus indispensable aujourd’hui qu’hier que vous appreniez les bases de l’histoire de notre societe. J’ai l’objectif de vous sortir la merde que vous avez dans les yeux et dans les oreilles, j’ai l’intention de vous apprendre a utiliser votre cervelle et votre esprit critique. Je suis donc terriblement exigeant et optimiste avec vous, alors CONCENTRATION TOTALE compris ? »


Il s’arreta enfin de hurler, puis s’eloigna de quelques pas en direction du tableau ; Henri avait décidé qu’il serait le genre de prof « proche des eleves » c’est-a-dire jamais bien loin d’eux et pas vraiment vise a son bureau. Il sortit sa longue baguette d’If et envoya un rayon de lumière au tableau : des enluminures commencèrent a apparaitre, formant l’intitule suivant : « La Fondation de Poudlard »

« Comme vous le savez tous, et j’ose espérer que c’est effectivement le cas a moins que vous ne soyez d’incurable imbeciles, notre belle école a subi récemment des evenements historiques ! dramatiques pour ceux qui sont morts mais bel et bien historiques ! Alors avant d’essayer de tenter de faire comprendre al vos demi-cerveaux ces evenements la on va s‘interesser a la base. CONCENTRATION TOTALE ! Bon, que savez-vous sur Poudlard ? Quinze points pour chaque bonne reponse, je ne risque rien de toute manière vu votre nullité…, alors, personne ? Desesperant….. "


Dernière édition par le Dim 14 Oct 2007 - 22:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane Dalite
Elève de troisième année.
avatar

Nombre de messages : 783
Age : 24
Maison : Serdaigle
Age du Perso : 13 ans.
Date d'inscription : 23/10/2006

Qui fait quoi ?
Fonction HRP:
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Ven 13 Juil 2007 - 0:25

[Disont plutôt un mélange de Rogue et de Maugrey xD Pas bien pour un gentil]

[EDIT Max : j'suis pas sensé être gentil Laughing]
[Edit Morgane --> Si t'es dans l'ordre du phénix et eux c'est les gentils tongue ]


Assise, sur le banc, la tête reposant sur la table, les cheveux devant els yeux, Morgane regardait deux élèves en face d'elle. Ils s'envoyaient des bouts de papiers qu'il ensorcelaient pour qu'ils prenne des formes désopilantes. Morgane souffla pour renvoyer sa mèche de cheveux en l'air. L'histoire de magie n'aviat jamais étée sa matière préférée, car bien qu'elle avait souvent les réponses, du à son éducation magique, elle trouvait les cours particulièrements ennuyans. Soupir. Saletée de cheveux, ils tombaient tout seuls devan les yeux de la p'tite blonde ! Elle regarda l'élève de Serpentard qi faisait le guet devant la porte. Morgane ne le conaissait pas vraiment, car il étiat en première année, mais il étiat plutôt sympathique, pour un Serpentard du moins.

... - Il arrive !

Il alla s'assoir en courant à une table, tandis que les deux élèves en face de Morgane attrapèrent leur morceua de papier ensorcelé et les fourrèrent dans leurs sacs. Morgane en revanche, garda la tête sur la table. Une habitude. Sa voisine la poussa du coude, mais Morgane ne broncha pas, même lorsque la porte s'ouvrit en claquant. Morgane entendit un pas dans son dos se diriger vers le bureau. Elle souffla à nouveau. Fichus cheveux.

Professeur - « CONCENTRATION TOTALE !! »

Morgane sursauta et releva vivement la tête. La vu du professeur, un nouveau, la choqua. Pas l'air comode le monsieur. Morgane eu tout de même un nouveau soupir. Avec lui comme prof, pas moyen d'utiliser de cours d'histoire pour finir sa nuit. Quoi que ça allait peut-être être un peu plus interessant que les autres cours d'histoire de magie qu'elel avait eu depuis son entrée à Poudlard.

Mr De Hurlevent - Mon prédécesseur a rendu les armes devant votre ignorance abyssale : un crapaud en saurait plus que vous plus sur l’Histoire de la magie ! Pas de chances pour vous j’aime les défis alors preparez-vous, CONCENTRATION TOTALE !!

Morgane fit une grimace dans son dos. Pas sympa le prof, il donnait envie d'apprendre celui là ! Crapeau, c'ets vria que si un crapeau avait ce que Morgane avait dans le cerveau, le pauvre exploserait. La jeune bleu haussa un sourcil alors qu'il passait à côté des deux élèves aux bouts de papiers. Morgane jeta un oeil à Amélie, à côté de qui elle étiat souvent en ce momment du aux absences répètées d'Ellundril. Celle-ci avait l'air terrifiée. Morgane la poussa du coude, lui adressa un sourire et se pencha vers son oreilel pour lui chuchoter quelque chose.

Morgane - Oh, t'inquiète pas il va pas t'manger.

Quoi qu'on aurait pu en douter, à regarder la tête du prof ...

Mr De Hurlevent - Comme vous le savez tous, et j’ose espérer que c’est effectivement le cas a moins que vous ne soyez d’incurable imbeciles, notre belle école a subi récemment des evenements historiques ! dramatiques pour ceux qui sont morts mais bel et bien historiques ! Alors avant d’essayer de tenter de faire comprendre al vos demi-cerveaux ces evenements la on va s‘interesser a la base. CONCENTRATION TOTALE ! Bon, que savez-vous sur Poudlard ? Quinze points pour chaque bonne reponse, je ne risque rien de toute manière vu votre nullité.

Morgane leva la main. Evidament qu'elle savait quelque chose sur la fondation du château, c'était un sujet que les profs aimaient beaucoup à première vu.

Mr De Hurlevent - Alors, personne ? Desesperant …

La blonde le regarda de travers. Oh hé monsieur, elle lève la main ! Il est aveugle ou quoi ?! Le regard de Morgane se fait assassin lorsqu'il balaye à nouveau la salle sans adresser la moindre attention à Morgane, ni aux quelques autres qui se manifestent. Non mais, quel toupet ! Il se croit ou celui là , a l'armée ? C'est que comme ça il est sur d'attirer l'envie d'apprendre des enfants. Il devait s'acheter des lunettes lui. Morgane décida de répondre même si elle n'étiat pas interrogée.

Morgane - Excusez moi monsieur. Poudlard à étée fondé il y à à peu près 1000 ans, bien que la date exacte ne soit pas connue, par les 4 plus grands sorciers de l'époque.

Elle s'arretta un peu. Dans sa voix, on pouvait saisir une nuance de répugnance. Méchant monsieur. Une réaction ? Morgane respira et continua.

Morgane - Ils s'appellaient Godric Gryfondor, Helga Poufsouffle, Salazard Serpentard et Rowena Serdaigle.

Elle appuya bien sur le nom de Rowena Serdaigle, et attendit une nouvelle fois une réaction. Pas sa voix normale. Elle continua.

Morgane - Ils fondèrent un château en Ecosse, qui avait pour but d'enseigner la magie aux jeunes enfants doué de pouvoirs magiques. Ils fondèrent chaqun une maison, lui donnant son nom, un animal spécifique et une ou deux couleurs qui la représenterait. Les élèves était répartit dans les maison en fonction de leur caractère, car chaque maison demandait des caractéristiques spécifiques. AU départ, les 4 fondateurs répartissaient eux même les élèves, puis ils concurent le choixpeau qui nosu à répartit quand nous sommes arrivé.

Elle avait dit cela d'une traite, sans faire de pause. Elle éspérait ne rien avoir oublié, car quelques points à Serdaigle ne feraient pas de mal à cette maison qui étiat la dernière pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://and-sugar-x.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Ven 13 Juil 2007 - 14:39

Guen est dans le fond de la classe, les bras croisés. La Poufsouffle n'apprécie pas les facons du professeur.

Il faut dire que selon la tradition celtique, un nom ca se gagne. Et lui là, à hurler à tout vent comme ca mérite fort bien son appellation de Hurlevent. Guenwhyvar ne se donne même pas la peine de répondre. A hurler comme ca, on n'écoute pas. Question d'équilibre.

Ou la seule chose qu'il doit aimer entendre, c'est le son de sa propre voix et il doit être sourd le pauvre.

Bref, elle laisse Morgane répondre, demeurant attentive malgré tout et nullement impressionnée par les manières horribles de ce professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Mer 25 Juil 2007 - 1:26

Assise près d'Ashley et Dery, Kalena avait déjà sorti ses affaires et préparé un parchemin et un crayon pour préparer le cours. Elle aimait bien l'Histoire de la Magie et espérait que le nouveau professeur serait sympathique. Elle avait beaucoup aimé l'ancien et trouvait dommage qu'il soit parti. Elle discutait de choses et d'autres avec ses deux amies quand le professeur arriva. Kalena leva les yeux.

Le nouveau professeur semblait particulièrement sûr de lui. D'emblée, il l'impressionna par sa prestance et son assurance. Elle baissa les yeux pour ne pas croiser son regard. Mais peut-être était-il très doux, finalement. Elle s'aperçut quelques seconde plus tard qu'elle s'était lourdement trompée. Car à peine eut-il ouvert la bouche qu'il hurla.


Hurlevent - CONCENTRATION TOTALE !!

Kalena sursauta puis se boucha les oreille par réflexe, apeurée. Qu'est-ce que c'était que ce professeur horrible ? Il se déplaça dans la classe tout en continuant à parler d'une voix sèche et tonitruante.

Hurlevent - Que ce soit bien clair mes enfants, ON m’a confie la direction de ce cours et ON m’a laisse entendre qu’ON voulait etre satisfait alors j’aime autant vous dire qu’il va y avoir du changement. CONCENTRATION TOTALE !!

La jeune Serpentard faillit pousser un cri, mais se retint. Elle continuait à se boucher les oreilles. ce n'était pas possible, ils ne pouvaient pas avoir un professeur comme ça ! Elle regrettait vivement l'ancien. Hurlevent continua ainsi son discours pendant quelques minutes, prônant à chaque fin de phrase la concentration totale. Mais Kalena réagissait complètement à l'inverse. Paniquée, elle refusait d'écouter ce discours qui lui vrillait les tympans. Elle s'accrochait à Ashley et avait envie de se cacher derrière elle tant cet homme lui faisait peur.

Elle sortit enfin de sa frayeur quand le professeur se calma et retourna vers le tableau. De sa baguette, il fit apparaître en lettres lumineuses "La Fondation de Poudlard". Yuki soupira de soulagement, pensant que les cris de Hurlevent étaient enfin terminés. Mais encore une fois, elle se trompait.


Hurlevent - Comme vous le savez tous, et j’ose espérer que c’est effectivement le cas a moins que vous ne soyez d’incurable imbeciles, notre belle école a subi récemment des evenements historiques ! dramatiques pour ceux qui sont morts mais bel et bien historiques ! Alors avant d’essayer de tenter de faire comprendre al vos demi-cerveaux ces evenements la on va s‘interesser a la base. CONCENTRATION TOTALE ! Bon, que savez-vous sur Poudlard ? Quinze points pour chaque bonne reponse, je ne risque rien de toute manière vu votre nullité…, alors, personne ? Desesperant…..

Se rebouchant à nouveau immédiatement les oreilles, elle n'entendit que de vaques insultes et réalisa trop tard qu'il avait posé une question. Une Serdaigle répondit alors que Kalena connaissait ce sujet par coeur. Elle fut particulièrement déçue. Elle regarda Ashley et Dery d'un air dépité. d'habitude, il leur arrivait de discuter un peu pendant les cours, mais là, elle n'osait prononcer mot à cause de ce professeur. Il lui faisait encore plus peur que Shima et Rocstone. Elle finit tout de même par lever timidement la main pour ajouter quelque chose. Elle n'osait pas regarder le professeur dans les yeux et parlait d'une faible voix.

Yuki - On peut aussi ajouter... Que Salazar Serpentard ne voulait pas que les enfants de sang impur étudient à Poudlard, et il s'est alors disputé avec Godric Gryffondor à ce propos. Comme Gryffondor a imposé son point de vue, Serpentard a quitté Poudlard...

Elle voulu parler de la Chambre des Secrets, mais elle avait peur que le professeur la réprimande parce qu'elle avait évoqué une légende. Elle, elle y croyait en tout cas, mais Hurlevent, elle n'en était pas certaine. Alors elle se préféra se taire.
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Kleinmann

avatar

Nombre de messages : 150
Age : 28
Maison : Serpentard
Age du Perso : 16 ans
Date d'inscription : 22/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP:
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Mer 25 Juil 2007 - 2:13

Tranquillement assise derrière son bureau, en compagnie de ses deux amies, Ashley maudissait tout de même cette matière. Ayant coulée cette matière auparavant, Ashley s’était bien foutu du départ de l’ancien professeur. Elle n’avait jamais vu la moindre importance qu’on pouvait accorder à ce cours. Si elle voulait savoir quelque chose, elle allait le chercher elle-même.

Elle soupira. Les coudes sur la table, le menton appuyé aux creux de ses mains, la jeune fille entendit un claquement porte, et vit un homme tout de même imposant prendre possession de la classe et de tout ce qui si trouvait. Elle le regarda. Il semblait sur de lui. Trop selon la Serpentard. Si de son autre prof, elle ne s’ennuyerait pas, elle ne s’ennuyerait pas plus si le prof présent partait.


Hurlevent - CONCENTRATION TOTALE !!

Comme la plupart des élèves, la jeune fille sursauta. Première impression : Idiot. Oui. Elle le considérait bel et bien comme un simple idiot qui se croit plus intelligent, plus brillant que tout le monde. C’était son premier cours. Pas une bonne chose. Pas un simple « bonjour » de sa part. Rien. Il voulait être proche de ses élèves ? Tout ça commençait bien mal. Un congédiement est si vite arrivé. Elle n’eut même pas le temps de se dire qu’il allait se calmé, qu’il continua son vacarme infernal. Infernal, pire pour d’autre. Kalena, qui avait une peur bleue des hommes, était terrifiée, et Ashley le sentait bien. Elle le sentit encore plus, lorsque son amie s’agrippa à elle. Là, il allait trop loin. Quitte à faire perdre des points à sa maison, s’il allait trop loin, elle allait lui dire. Et elle ne se gênerait pas. Mais pas du tout..

Hurlevent - Comme vous le savez tous, et j’ose espérer que c’est effectivement le cas a moins que vous ne soyez d’incurable imbeciles, notre belle école a subi récemment des evenements historiques ! dramatiques pour ceux qui sont morts mais bel et bien historiques ! Alors avant d’essayer de tenter de faire comprendre al vos demi-cerveaux ces evenements la on va s‘interesser a la base. CONCENTRATION TOTALE ! Bon, que savez-vous sur Poudlard ? Quinze points pour chaque bonne reponse, je ne risque rien de toute manière vu votre nullité…, alors, personne ? Desesperant…..

Vos demi-cerveaux ? Pardon ? Répétez ? Ashley voulait avoir entendu. Si une autre élève n’aurait pas pris la parole, elle aurait levée la main et lui aurait dit clairement de rester poli. Le respect, ça va dans les deux sens. Les élèves doivent être respectueux envers les professeurs ? Les professeurs doivent être respectueux envers leurs élèves. Surtout si ceux-ci n’avaient rien fait. En plus, il ne leur laissait même pas le temps de répondre. Facile après de dire qu'ils ne savent rien. S'il passe son temps à couper tout le monde, c'est normal que personne lui réponde après. Elle regarda son amie lorsqu’elle poursuivit la réponse de la Serdaigle. N’était-ce pas un cours un peu répétitif ? Certains élèves étaient plus jeunes d’accord, mais Ashley, qui elle était en cinquième année... Savait déjà toute cette information. Elle ne s’enlignait pas du tout pour réussir son cours cette année. Génial. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle va trouver ça tellement endormant et pathétique, qu'elle ne se forçera pas pour l'examen. En tout cas, pas s'ils continuaient a avoir des cours dans de telles conditions.

La jeune Serpentard croisa les bras, s'adossa à sa chaise et lança un regard indifférent au professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri De Hurlevent

avatar

Nombre de messages : 882
Maison : ancien Serpentard
Message Perso : \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\
Age du Perso : 27 ans
Date d'inscription : 08/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Administrateur technique / Membre des 9
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Mar 31 Juil 2007 - 20:16

Henri fixa d’un regard peu satisfait l’ensemble des eleves, qui demeurait calme et silencieux ; bah, au moins ils dne dormaient pas, c’etait deja un progres. Par contre les petites cellules grises n’avaient l’air d’immensement sollicitees ; il n’y avsit guere que deux eleves qui avient tente une petite reponse a sa question a la simplicite pourtant ridicule.

Ca ne vint evidemment pas a l’esprit d’Henri qu’hurlait des son arrive sur les charmants bambins pouvait tres legerement refroidir l’ambiance ; de toute evidence les recommendations psychologiques et les lecons du guide « Interesser vos eleves a votre cours » lui etaient completement passees au-dessus de la tete. Bon, ben on ferait avec, ou plutôt sans d’ailleurs.

Ses yeux bleus balayerent la salle pour venir se fixer sur la petite blondinette qui avait pris la parole ; mhhh, il fallait lui reconnaitre un certain courage pour oser se lancer, notamment en plein tempete verbale.

« Felications Miss Dalite : vous avez donc le niveau intellectuel et la culture d’un gamin de 7ans. Enfin, au moins vous connaissez le minimum de l’indispensable a savoir, j’imagine que c’était naif d’attendre plus de ses eleves. CONCENTRATION TOTALE ! Bon Dieu, nous allons avoir un sacre boulot avec vous. 15 points pour Serdaigle, au moins vous vous etes lancee. »

Henri gromela dans sa barbe, qui n’existait pas, et passa a sa deuxieme victime. Une serpentard de 5eme anne qui se mit a preciser certains petits points de contrariete entre les fondateurs.

« Remarque interessante Miss Becker, il est heureux de voir que les serpentards contribuent a elever le niveau generale. 20 points pour Serpentard. Quand a ceux qui sont venus avec l’intention averee de roupiller…. »

Il s’arreta soudain, et devisagea un a un tous les eleves presents, forcant son regard a croiser les leurs car il eut soudain l’impression qu’il y avait quelque chose qui avait fondamentalement besoin d’etre mis au point…

« Si vous me le permettez je vais faire une petite digression. Comme vous etes senses supposer le savoir, Poudlard a été fonde pour fournir une education magique aux sorciers ; de plus, pour tous ceux nes de parents moldus, il s’agit egalement du prenier et du plus important lieu de l’apprentissage magique : vous ne le realisez peut-etre pas encore mais cette ecole restera a jamais gravee dans votre mémoire et soyez certain qu’une bonne partie de votre existence s’y referera toujours. »Il marchait maintenant entre les rangs, mais doucement, comme si il cherchait a s’adresser personnellement a chacun des eleves
« Quand on devient professeur a Poudlard on a la charge et le devoir de transmettre quelque chose a ceux qui sont l’avenir de la societe. Et implicitement on a le devoir de les proteger, au mepris de sa propre existence… » ses mots se firent soudain plus durs, et chacun put observer son visage se fermait et laisser transparaitre une expression de colere et de mepris « Vous connaissez tous les evenements qui ont eu lieu durant l’anne 1980. Vos professeurs se sont retrouves au cœur du massacre le plus epouvantable de toute l’histoire de l’ecole, et malgre cela pas un, pas un seul d’entre eux, n’a hesite a venir faire le sacrifice de sa vie pour vous permettre a vous non seulement de vivre mais aussi de pouvoir devenir de vraies sorciers ! Alors en respect de la mamoire de ces hommes et ces femmes extraordinaires j’attends de vous le strict minimum : ils sont morts en se battant pour vous offrir la possibilite d’etudier, ne l’oubliez jamais ! »

Il avait presque hurle ces deniers mots, se rappelant lui-meme toute l’horreur et la rage qui l’avait animes quand on lui avait appris l’epouvantable nouvelle ; personne n’avait le droit de salir les actes de ces martyres. Henri se forca a controler sa respiration, puis revient pres de son bureau, sans toutefois s’y installer ; d’un geste de baguette il ouvrit la porte du cours

« Ceux d’entre vous qui s’estiment choques ou inconsideres par mon attitude peuvent quitter le cours : je n’ai rien d’autres a leur de dire de plus, si ce n’est que par leur lachete ils peuvent tout aussi bien quitter l’ecole. Quand aux autres soyez surs d’une chose : j’ai de grands projets pour vos cervelles et je ne m’arrette pas a d’obscurs consideration comme la gentillesse ou la compassion. Si vous manquez de courage, pensez donc au sang de ceux qui sont morts pour vous. »

Il attendit quelques instants, leur laissant faire ce fameux choix, puis reprit, plus calme cette fois.

« CONCENTRATION CONSTANTE ! Parfait, nous nous comprenons. Les 4 quatres grands de Poudlard etaient donc des sorciers ayant a cœur de proposer un ensiegnement magique pour les futurs sorciers, c’est en soi la premiere veritable fondation de l’organisation actuelle de notre societe. Apres l’ecole Poudlard on se mit tres vite a reflechir a la creation d’institution qui permettraient de drainer les talents particuliers de chaque eleve. Un mot a ce sujet, et qui va nous amener a une petite explication : comme vous le savez chacun d’entre vous peut choisir des matieres optionnelles sensees representes vos aptitudes et vos prefrences personnelles. De manière plus generale c’est egalement le cas avec les ecoles de sorcellerie. Bien, qui peut me parler des ecoles de Sorcellerie en Europe ? 15points par bonne reponse. »

Edit Kao : Nan mais c'est un p'tit frustré d'la vie lui ou quoi ? XDD

Edit Miki : C'est clair xD Mais j'aime beaucoup sa façon de noter mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Mar 31 Juil 2007 - 20:22

Guenwhyvar écoute à moitié ce qu'Henri dit. Comment un homme qui méprise aussi ouvertement les élèves peut il enseigner? Mystère et boule de gomme. Elle n'écoute pas ce qu'il dit, tout simplement parce que c'est inutile. Qui n'a pas entendu parler de ces événements? Et il apsse du coq à l'âne, c'est effrayant. Il peut bien hurler concentration constante... Parce que pour el suivre, faut quasiment un ASPIC.

Bien, qui peut me parler des ecoles de Sorcellerie en Europe ? 15points par bonne reponse. »

Guen lève la main. Ses prunelles de velours noir fixées dans celles du prifesseur, elle répond d'une voix douce, comme pour balancer les constants hurlement de Hurlevent.

Il y a Beauxbâtons et Durmstrang professeur
Revenir en haut Aller en bas
Morgane Dalite
Elève de troisième année.
avatar

Nombre de messages : 783
Age : 24
Maison : Serdaigle
Age du Perso : 13 ans.
Date d'inscription : 23/10/2006

Qui fait quoi ?
Fonction HRP:
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Mer 1 Aoû 2007 - 21:02

Morgane jeta un regard haineux au professeur. 15 points ? 15 points ! Alors que la Serpentarde en avait eu 20 pour n'avoir dit que le quart de ce qu'avait dit la petite blonde. Si il croit que c'tes de cette manière qu'il va s'attirer la sympathie des élèves ... De plus, entendre de la part d'un professeur, à qui l'on viens de répondre correctement, que l'on à l'intelligence d'un enfant de 7 ans, et bien je vcais vous dire, ça refroidit. Ce n'est pas dans les habitudes de Morgane de juger les gents, mais ce monsieur De Hurlevent a vraiment l'air d'être un professeur très sévère, voir même trop sévère. Le genre de professeur qui explique bien, et donne bien ses cours, mais ne donne pas envie d'apprendre à ses élèves, les rabaisse, leur hûrle dans les oreilles ... De plus, le jeune Serdaigle le trouve passablement énervant, à répéter tout le temps CONCENTRATION TOTALE.

« - Bien, qui peut me parler des ecoles de Sorcellerie en Europe ? 15 points par bonne reponse, demanda alors Hurlevent à ses élèves.
- Il y a Beauxbâtons et Durmstrang professeur, répondit Guenwhyvar.
- Non pas vraiment, dit Morgane en levant aussitôt la main. Ce n'est pas pour contredire Tiberias, ajouta-t-elle en souriant à la Poufsouffle, mais Beauxbâtons et Dumrstrang sont très connus pour être incartables, c'ets à dire que personne ne peux dire ou se trouvent ses écoles. Cepandant, on suppose que Beaubâtons se trouve quelque par en France, et Durmstrang, quelque part dans le grand nord. Concernant les écoles de Sorcellerie en Europe, il y en à généralement une dans chaque grand pays, conclut-elle. »


Elle affichait un sourire, mais en réalitée elle n'était pas très heureuse. A vrai dire, comment être heureuse quand on nous crie dans les oreilles et que l'on ne fait que nous critiquer. Après l'on disait que les Serpantard c'étaient les méchants, et bien même la directrice des Serpenards elle était plus gentille pendant ses cours que ce monsieur De Hurlvent. Mais ce n'est pas ce fou qui allait l'empècher de gagner des points pour Serdaigle. Etre derniers au classement ne remplissait pas la petite blonde de joie, surtout que c'était les Serpentard les premiers ...

[T'as vu, j'ai mis le DE, devant Hurlevent :p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://and-sugar-x.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Mer 1 Aoû 2007 - 22:16

Non pas vraiment, dit Morgane en levant aussitôt la main. Ce n'est pas pour contredire Tiberias, ajouta-t-elle en souriant à la Poufsouffle, mais Beauxbâtons et Dumrstrang sont très connus pour être incartables, c'ets à dire que personne ne peux dire ou se trouvent ses écoles. Cepandant, on suppose que Beaubâtons se trouve quelque par en France, et Durmstrang, quelque part dans le grand nord. Concernant les écoles de Sorcellerie en Europe, il y en à généralement une dans chaque grand pays, conclut-elle. »

Guen hausse un sourcil. Elle ne peut s'empêcher de répliquer.

Poudlard aussi est incartable, pourtant on sait tous que l'école se situe en angleterre. El l'Angleterre est en Europe. Beauxbaton, par son nom est dans un des pays francais de langue de l'Europe. Tant qu'à Durmstrang, on peut poser l'hypothèse qu'il peut être en Asie et non en Europe je l'admet. La communauté magique est trop peu nombreuse pour qu'il y ait une école dans chaque pays.

Elle tapote le livre. Elle hais les bouquins, préfère la transmissions orale des faits historiques. Mais elle se félicite de s'être obligée à les lire.

En tout cas, c'est ce que le manuel d'histoire de la magie de l'année passée a révélé.
Revenir en haut Aller en bas
Morgane Dalite
Elève de troisième année.
avatar

Nombre de messages : 783
Age : 24
Maison : Serdaigle
Age du Perso : 13 ans.
Date d'inscription : 23/10/2006

Qui fait quoi ?
Fonction HRP:
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Jeu 2 Aoû 2007 - 14:41

Morgane baisse sa main et écoute la réplique de Guenwhyvar. Le livre, ah, une protection le livre. Morgane n'aime pas les livres, elle préfère quand se sont des gents qui racontent, des histoires vraies, commes les légendes celtes que lui racontaient sa mère dans son enfance. Les livres ont souvent des informations éronnés, et même si c'tes un moyen sur de faire passer une histoire, certains détails sont manquant, ou transphormés, et il n'y à pas la même magie que lorsque c'est une personne bien vivante qui conte l'histoire.

« - Poudlard aussi est incartable, pourtant on sait tous que l'école se situe en angleterre, dit elle. Et l'Angleterre est en Europe. Beauxbaton, par son nom est dans un des pays francais de langue de l'Europe. Tant qu'à Durmstrang, on peut poser l'hypothèse qu'il peut être en Asie et non en Europe je l'admet. La communauté magique est trop peu nombreuse pour qu'il y ait une école dans chaque pays, conclut-elle.
- Je n'ai pas dit dans chaque pays, mais dans chaque grand pays, répliqua alors Morgane en levant à nouveau la main par simple politesse car ele s'adresse plus à le poufsouffle qu'au professeur. Je ne pense pas, par exemple, que la Suisse, qui est un assez petit pays, possède son école de magie. Les sorciers de ce pays vont sûrement à Beaubâtons, si c'est bien en France que ce trouve l'école. Preant notre école on sais par exemple que la plupart des enfants sorcier venant d'Irlande viennent ici. Et concernant Poudlard, le château n'est pas incartable, il possède d'autre protection, mais tout le monde sait que Poudlard se trouve en Ecosse, et non en Angleterre d'ailleurs. »


La petite blonde remet une mèche de ses cheveux bouclé derrière sont oreille. Elle connait tout de même Poudlard, six de ses frères et soeur y étatn allé, lui ayant tout raconté, des légendes les plus absurdes à l'histoire du château elle même.. Ce plus, elle à déjà vu ce sujet l'année précédente, et à finis par conaître l'histoire presque mot à mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://and-sugar-x.skyrock.com
Henri De Hurlevent

avatar

Nombre de messages : 882
Maison : ancien Serpentard
Message Perso : \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\
Age du Perso : 27 ans
Date d'inscription : 08/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Administrateur technique / Membre des 9
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Mer 15 Aoû 2007 - 17:28

[Heureusement que vous êtes là vous deux, je me sentirais bien seul dans ce cours sinon Rolling Eyes ]


C’est avec l’étincelle d’égayement dans le regard et un brin de commencement de sourire de satisfaction qu’Henri écouta avec grand intérêt la dissertation des deux seuls élèves qui semblaient vouloir retenir un minimum de ce qu’il disait. Voilà qui était une chose étonnante, de mémoire il n’avait encore jamais vu ou connu un échange si prononcé entre deux étudiants pendant un cours d’Histoire de la magie : en général ces derniers se fichaient complètement de la vérité historique. Il doutait fortement qu’il ait sa part de responsabilité dans cet intérêt soudain des élèves pour les écoles de magie, d’autant qu’avec sa manie d’hurler sur tout ce qui faisait moins d’1m60 au compteur il n’avait rien du professeur agréable, sympathique ou motivant. Conclusion : les élèves devaient s’être intéressés par eux-mêmes au sujet. Ca c’était une donnée qu’il n’aurait jamais imaginé devoir prendre en compte ; le niveau avait du s’être sacrément amélioré finalement. Henri décida de changer un peu sa première impression et d’adopter une attitude un peu plus ouverte : si il leur laissait leur chance, peut-être ne serait-il pas déçu ? On verrait bien.

« Je dois admettre que je suis favorablement impressionné…. » il parlait d’une voix bien plus calme, comme si il leur murmurait un secret qui ne devait être répété « oh, pas par vos connaissances bien sur, il ne faut pas rêver » tss, tss, voilà que l’ironie mordante et son ton désagréable le reprenait « enfin bref, je constate avec plaisir que le sujet vous évoque bon nombre de connaissances qui sont pour la plupart parfaitement exacte. Je n’aurai par ailleurs jamais cru assister à un début de débat raisonné et argumenté, je vous félicite. »

Henri se rapprocha de nouveau des premiers rangs, sans guère sourire cette fois mais il devenait évident que son attitude morphologique s’était modifié : ses gestes étaient moins cassé, moins accentué vers une rupture. Il donnait l’impression de s’ouvrir un peu plus.

« Pour votre participation j’ajoute 15 points pour Serdaigle et Poufsouffle. Et pour votre débat vous avez droit à 10 points supplémentaires chacune. »

Il s’essaya sur le rebord d’un bureau, leur faisant face et se mit à parler à l’ensemble de la classe, calmement cette fois.

« Il semblerait que tout compte fait vous ne soyez pas des cas désespérés à ce point, il est donc peut-être un peu possible que mon opinion sur vous ne soit pas tout à fait exacte. » le manuel de la psychologie moderne certifiait en lettres majuscules que les hommes ne savaient pas s’excuser, quand aux professeurs il était encore plus admis qu’ils ne pouvaient avoir tort ; Henri tentait vaillement de faire voler en éclat ces deux dogmes en conservant un minimum d’amour-propre. Pas simple décidément la vie à Poudlard « Bien, nous allons donc apporter quelques compléments aux réponses de vos deux camarades. Ouvres votre livre à la page 47 et contemplez la carte d’Europe. » d’un geste de baguette il fit apparaître une version projetée de la carte au tableau ; 2 symboles lumineux apparurent en Ecosse et en France, mais il était trop gros pour qu’on puisse le situer précisément.

« Ainsi donc nous savons donc que BeauxBatons est une école française, car cela même a été confirmé de manière officielle. Poudlard se trouve en effet en Ecosse, c’est-à-dire dans le Royaume-Uni d’Angleterre pour mettre tout le monde d’accord » il n’alla pas jusqu’à préciser que le RU était en Europe, il ne fallait pas exagérer quand même « Il est difficile de dire si Poudlard est incartable ou pas : de manière générale on admet qu’il est indispensable de suivre le poudlard expres pour découvrir la localisation. C’est une magie complexe, et qui est plutôt du domaine de votre professeur de sortilèges : ce dernier va m’en vouloir si j’empiète sur ses plates-bandes. »

Il se déplaça vers la carte, et pointa respectivement les deux symboles.

« Poudlard en Ecosse, BeauxBatons en France, reste donc Dumrstrang. Il est logique de penser que la localisation des écoles s’est faite de manière à pouvoir accueillir des élèves de déifférentes nationalité : l’Irlande, l’écosse, l’Islande pour Poudlard, et par exemple la Suisse, la Belgique, voire peut-être l’Italie ou l’Espagne pour BeauxBatons. Partant de là il reste donc 2 localisations principales pour Dumrstrang. » Henri fit apparaître deux cercles rouges sur la carte, l’un entourait les régions de l’Europe du Sud-est, l’autre était plus proche des pays scandinaves. « De part mon expérience personnelle je puis vous assurer avec de bonnes probabilité qu’il n’y a pas d’école de l’envergure de Dumrstrang en Aise mineure ; en outre, la consonance du nom fait bien plus pensé à une autre région du monde » il effaça le cercle du bas et fit s’animer celui du nord « Nous pouvons donc raisonnablement situer l’école près de la Scandinavie, mais de là à dire si elle est en Allemagne ou en Pologne, voire en Suède….. cependant, mes conclusions personnelles m’inclinent à penser que Dumrstrang se trouve soit à la frontière Pologne-Allemagne, dans le couloir de Dantzig, soit au Danemark. Gardez cela pour vous sinon je serais forcé de vous éliminer »


Voilà qui repondrait à leurs questions ; si ils arrivaient à retenir cela il en saurait déjà largement plus que le sorcier moyen. Henri regarda les visages qui semblaient bien plus attentifs maintenant ; ils avaient peut-être mérités qu’il essaye cette idée qu’il avait eu….

« Voyons si nous pouvons de nouveau avoir un débat argumenté » Il fit disparaître la carte et revela un portrait à l’effigie d’un sorcier « Voici Salazar Serpentard, alternativement désigné comme un « grand homme » ou un « fou dangereux » selon les individus. Alors dites-moi, sur quelle opinion devrions-nous baser, et pourquoi ? Salazar, Génie ou Tyran ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Jeu 16 Aoû 2007 - 23:40

« CONCENTRATION TOTALE !! »

Winnifred sursauta surprise. Elle jeta un regard inquiet à sa voisin de droite avec laquelle elle était en grande conversation au sujet d'un match de Quidditch qui aurait lieu prochainement entre Flèches d'Appleby et les
Chauves-Souris de Ballycastle. Mais l'apparition de Henri de Hurlevent mis fin à leur bavardage enthousiasme. Winnifred se pencha et extirpa de son sac marron quelques feuilles de parchemin, une plume, un encrier et son manuel d'Histoire de la Magie de second cycle. Elle déposa le tout devant elle, trempa sa plume dans l'encre de chine noire et la posa sur le papier. De son écriture manuscrite, elle inscrivit le titre de la leçon du jour : Histoire de Poudlard.

Winnifred était une bonne élève. Intelligente certes, mais un peu fainéante. Son esprit était vif mais la jeune fille ne parlait jamais pour ne rien dire. Aussi, Winnifred suivit avec une grande attention la première partie du cours de De Hurlevent et le débat qui s'en suivit entre Guenwhywar Tiberias, une camarade de Winnifred et une jeune fille de Serdaigle. Peut être une deuxième année ? Leur échange tenait sur la localisation des grandes écoles de Sorcellerie. Dans l'ensemble, Winnifred écoutait passivement mais elle préférait les indications du professeur De Hurlevent, plus complètes et qui tenait lieu de vérité pour la jeune fille de quatorze ans.


« Voici Salazar Serpentard, alternativement désigné comme un « grand homme » ou un « fou dangereux » selon les individus. Alors dites-moi, sur quelle opinion devrions-nous baser, et pourquoi ? Salazar, Génie ou Tyran ? »

Winnifred fronça les sourcils puis sans attendre, leva la main. Lorsque le professeur De Hurlevent se tourna vers elle, la Poufsouffle prit la parole.

"Je ne pense pas que l'on puisse définir par l'un de ses deux termes Salazar Serpentard. Ce serait être trop catégorique mais si je devais choisir je dirais "fous dangeureux". On l'a dit, il ne voulait accueillir à Poudlard que des élèves de sang-pur. Mais cette idée en elle même est contestable. Si les trois autres fondateurs avaient accepté l'idée de Serpentard, que serait le monde sorcier aujourd'hui ? Les moldus possédant des dons seraient comment dire... S'ignoreraient. Quant aux sorciers, je parle bien sûr pour l'Angleterre, ils seraient beaucoup moins nombreux. Son idée me rappelle un peu la théorie des Mormons, ces moldus qui pensent que tous les hommes sont frères, enfin sont liés par le sang si on remonte très loin dans le temps. Voilà ce qu'aurait pu donner l'idée de Serpentard. Une sorte d'autarcie... Peut être que Guenwhywar aurait pu être la cousine au dixième degrés de Morgane qui elle descendrait d'un arrière grand oncle des De Hurlevent ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Ven 17 Aoû 2007 - 0:05

Je ne pense pas que l'on puisse définir par l'un de ses deux termes Salazar ... ... Son idée me rappelle un peu la théorie des Mormons, ces moldus qui pensent que tous les hommes sont frères, enfin sont liés par le sang si on remonte très loin dans le temps. Voilà ce qu'aurait pu donner l'idée de Serpentard. Une sorte d'autarcie... Peut être que Guenwhywar aurait pu être la cousine au dixième degrés de Morgane qui elle descendrait d'un arrière grand oncle des De Hurlevent ?


A cette affirmation, Guenwhyvar éclate de rire. Si elle savait... Non, Guen n'est pas une cousine au 10e degré de Morgane... Mais bon, on étalera pas l'histoire de son sang ici. La discrétion est son alliée.

Son rire est vite étouffé.

Hemm.. je dirais que les deux qualificatifs s'appliqueraient à Salazard Serpentard. Le génie côtoie souvent la folie, et il faudrait se placer soit du côté de ses partisans soit de ses détracteur pour le qualifier de l'un ou l'autre...

Sans hésiter, je dirais que les deux s'appliqueraient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Ven 17 Aoû 2007 - 4:43

Soukata leva enfin un oeil de la feille ou il faisait de petit dessin. Le hurleur c etait calmé et les plus grands avaient l air de le satisfaire un peu dans leurs paroles.
CONCENTRATION TOTALE!! CONCENTRATION TOTALE!! Comment l'obtenir avec un homme en train d hurler en continue?

Hemm.. je dirais que les deux qualificatifs s'appliqueraient à Salazard Serpentard. Le génie côtoie souvent la folie, et il faudrait se placer soit du côté de ses partisans soit de ses détracteur pour le qualifier de l'un ou l'autre...
Sans hésiter, je dirais que les deux s'appliqueraient.


Elle a raison.
Un genie est un fou en qui l on croit. Un fou est un genie incomprit. Apres il faut voir de quel cote on se place.
Apres si la societe des sorciers ne serait rester que des sang pur, il aurait stagné et meme arreter d evoluer. Le melange permet de faire naitre de nouvelle chose.
Donc on doit partir sur une opinion plutot neutre , tout en gardant a l esprit les danger potentiel de cette idee.


Soukata se rassit, il avait peu etre ete un peu fort. Mais lui qui n etait pas de sang pur n aimait pas l idee d etre juger inferieur pour ca.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Mar 21 Aoû 2007 - 18:25

Kalena observait le professeur d'un air anxieux. Le verdict arriva enfin.

Le professeur - Felications Miss Dalite : vous avez donc le niveau intellectuel et la culture d’un gamin de 7ans. Enfin, au moins vous connaissez le minimum de l’indispensable a savoir, j’imagine que c’était naif d’attendre plus de ses eleves. CONCENTRATION TOTALE ! Bon Dieu, nous allons avoir un sacre boulot avec vous. 15 points pour Serdaigle, au moins vous vous etes lancee.

Kalena fit une moue dépitée. Si Morgane n'avait eu que 15 points, avec tout ce qu'elle avait dit, elle n'allait pas s'en tirer avec grand chose pour sa précision...

Le professeur - Remarque interessante Miss Becker, il est heureux de voir que les serpentards contribuent a elever le niveau generale. 20 points pour Serpentard. Quand a ceux qui sont venus avec l’intention averee de roupiller…

Elle sursauta en entendant son nom, mais poussa un soupir de soulagement, et esquissa même un sourire. Elle avait eu 20 points ! Plus de points que Morgane, qui en avait pourtant dit bien plus qu'elle ! C'était incroyable ! Ce professeur n'était peut-être pas si mauvais qu'il en avait l'air, en fin de compte. Mais elle devait tout de même rester sur ses gardes. Le discours qui suivit l'intéressa. Elle aimait bien savoir l'opinion des professeurs au sujet de l'attaque de Poudlard en 1980. Les pistes avaient été brouillées, mais elle croyait en la théorie d'une prise de pouvoir par la force, visiblement à l'instar de Hurlevent. Mais elle se situait chez les neutres. Elle n'approuvait pas la violence, mais aimait bien la magie noire.

Le professeur - Ceux d’entre vous qui s’estiment choques ou inconsideres par mon attitude peuvent quitter le cours : je n’ai rien d’autres a leur de dire de plus, si ce n’est que par leur lachete ils peuvent tout aussi bien quitter l’ecole. Quand aux autres soyez surs d’une chose : j’ai de grands projets pour vos cervelles et je ne m’arrette pas a d’obscurs consideration comme la gentillesse ou la compassion. Si vous manquez de courage, pensez donc au sang de ceux qui sont morts pour vous.

Ce que Kalena comprenait là-dedans, c'est qu'il valait mieux rester dans la salle et écouter. Du courage, elle en manquait considérablement et n'en menait pas large face à ce professeur, mais elle préférait lui obéir tant que c'était possible. La suite du cours porta sur les écoles de sorcelleries d'Europe. Un débat eut lieu entre Morgane et Guenwhyvar, qui gagnèrent des points pour ça. Kalena n'aimait pas beaucoup les débats, elle ne voulait pas s'opposer aux gens.

Le professeur - Bien, nous allons donc apporter quelques compléments aux réponses de vos deux camarades. Ouvres votre livre à la page 47 et contemplez la carte d’Europe.

Yuki attrapa son livre et l'ouvrit à la page demandée. Le professeur fit une énumération des écoles de sorcelleries, puis relança sur un autre sujet.

Le professeur - Voyons si nous pouvons de nouveau avoir un débat argumenté. Voici Salazar Serpentard, alternativement désigné comme un « grand homme » ou un « fou dangereux » selon les individus. Alors dites-moi, sur quelle opinion devrions-nous baser, et pourquoi ? Salazar, Génie ou Tyran ?

Encore un débat ? Ce furent les Poufsouffle qui se montrèrent les plus loquaces. Et Kalena était plutôt d'accord avec eux. Seulement, ça n'apportait rien au débat de le dire. Voilà pourquoi elle n'aimait pas ça. Si elle était d'accord, ça ne valait rien. Si elle ne l'était pas, elle devait se confronter à l'opinion des autres. Comment faire alors ? Il fallait tout de même qu'elle gagne des points. Il fallait montrer un minimum de courage. Elle essaya d'ajouter quelque chose en levant la main.

Yuki - Je suis également d'accord. En revanche, je ne pense pas qu'on puisse le qualifier de tyran. D'un point de vue extérieur son opinion peut sembler tyrannique, mais il n'a jamais voulu ça par pur sadisme ou par pouvoir. Il était à mon sens intimement persuadé que seuls les sorciers de sang pur étaient de véritable sorciers. Il était donc légitime qu'ils aient seuls leur place à Poudlard. Son attitude est très comparable à celle du moldu Hitler dans les années 40, qui lui même avait la conviction que les juifs n'étaient que des sous-hommes et ne méritaient pas de vivre. Mais la folie de Serpentard était moindre, bien évidemment. Hitler voulait un monde meilleur, mais le pouvoir lui était monté à la tête. Serpentard ne cherchait pas le pouvoir, du moins, c'est mon opinion.

Elle avait parlé quasiment sans respirer, les phrases s'enchaînant les unes à la suite des autres sans qu'elle n'ait le temps de faire de véritables transitions, de peur de faire des blancs. Encore une fois, elle craignait d'avoir dit des bêtises et apréhendait la réaction de Hurlevent.
Revenir en haut Aller en bas
Henri De Hurlevent

avatar

Nombre de messages : 882
Maison : ancien Serpentard
Message Perso : \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\
Age du Perso : 27 ans
Date d'inscription : 08/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Administrateur technique / Membre des 9
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Mar 21 Aoû 2007 - 23:59

Henri regarda avec un certain plaisir la fameuse « concentration » se peindre sur les visages de ses élèves : cela se voyait qu’ils faisaient des efforts pour réfléchir et sortir des commentaires et des avis intelligents ou pertinents. Bon evidemment tout n’était pas parfait dans les interventions qui suivirent, mais au moins pouvait-il constater que finalement certaines bases étaient largement maîtrisés. Si on en venait par extraordinaire à leur demander un jour de parler un peu des fondateurs de leur école ils auraient un minimum de connaissance sur le sujet.

Quand à Salazard…., ma foi Henri n’avait pas choisi de manière totalement innocente de lancer le débat sur ce sujet. Salazard Serpentard était effectivement un très grand sorcier, mais quelque part certains de ces collègues historiens considéraient qu’on devrait beaucoup l’approcher comme un mage noir, en particulier à partir du moment où il avait la direction de l’école. Lui n’était pas du tout d’accord, mais ce n’était pas le propos. Ce qui l’intéressait c’était de connaître les véritables réactions des élèves. Poudlard était désormais sous la domination de la magie noire, et en théorie les élèves nouvellement formés devaient donc être nourris à cette science et approuver qu’on en parle en des termes sinon élogieux du moins mélioratifs. Et lui, en tant que professeur et supposé approuver les desseins des maraudeuses, devait donc indiquer clairement ses préférences.

Mais peut-être qu’il decouvrirait certains élèves qui n’avalaient pas tout cru le discours officiel, et si il avait un peu de chance, il pourrait peut-être tenter d’ouvrir les yeux aux autres…., c’était cependant un pari risqué, et il pouvait bien attendre. La leçon commençait à peine.

« Décidément vous continuez à me faire une impression favorable mes enfants : je change votre situation de « désespérante » à simplement « catastrophique » ; si nous travaillons bien, et avec de la CONCENTRATION CONSTANTE, je ne doute pas que nous arrivions à quelque chose de tout à fait acceptable. »

Il écouta ensuite les avis des élèves sur le fameux Salazard Serpentard ; pour une fois il se laissa aller à un sourire de franche satisfaction.

« C’est bien, c’est vraiment très bien : j’envisagerai presque de devenir fier d’être votre professeur, cela dit je suis certain que vous faire encore mieux. » il pointa son regard sur eux, et annonça d’une voix où percaient le contentement « alors, 40 points pour Poufsouffle grâce aux interventions de Miss Hampton, Tiberias et de Mr Crippledbone ; j’ajoute également 25 points pour Serpentard grâce au remarquable parallèle effectué par Miss Becker ; et bien l’on dirait que les sabliers vont se remplir… »

Henri fit quelques gestes avec sa baguette et sépara le tableau en deux colonnes où l’on peut lire les mots « Génie » dans l’une et « tyran » dans l’autre : plusieurs qualifications vinrent se plaçaient dans chaque colonne, notamment : « légitime », « folie » , « évolution », « pouvoir », « descendance ».
Un dernier mot vient s’afficher en lettre de feu, traversant les deux colonnes : « Sources »

« Ainsi donc la majorité ici s’accord à dire que Serpentard était obsédé par la pureté du sang et de la race. En revanche vous êtes plus mitigés pour trancher entre son génie ou sa tyrannie. Vous avez raison, mais vous devez vous rappeler que l’Histoire ne se fait pas sur des opinions ou sur des rumeurs. Nous devons nous appuyer sur des documents, des faits établis, bref sur des « sources » d’information indiscutables, et c’est alors ainsi que l’on peut effectivement choisir et donner un sens à l’histoire ; dans le cas de Salazard, c’est ainsi qu’on tranchera son cas. » il s’arrêta un temps et repris « voyez-vous, je pourrais ainsi vous dire tout et n’importe quoi, comme par exemple le fait que Poudlard soit actuellement une école de magie dirigée par des des mages noirs, ou que je sois moi-même un membre d’une organisation interdite ou que sais-je encore ? La vérité ne pourrait alors se trouver que grace à une enquête qui ferait intervenir des « sources » véritables. » il y allait fort là, mais le pari valait peut-être le coup ; souhaitons que ces mots eut echappés aux oreilles des maraudeuses « je vous rassure cependant, il suffit de consulter les documents du ministère sur les « événements » pour bien comprendre que nos directrices ne sont en rien des mages noirs sanguinaires. »

Il claqua entre ses mains et fit apparaître 4 parchemins, flottant devant lui

« Je vais maintenant vous dire 4 phrases : vous allez me dire laquelle est une affirmation fausse, et quelles sont les sources sur lesquelles vous vous basez. Attention, il y a un piège.

Phrase 1 : « Godric Gryffondor était un voleur »
Phrase 2 : « Helga Poufsouffle était connue pour sa lacheté »
Phrase 3 : « Rowena Serdaigle est morte en faisant preuve d’une stupidité peu commune »
Phrase 4 : « Salazard Serpentard n’était pas opposé au sorcier d’origine moldu »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Mer 22 Aoû 2007 - 0:59

Guenwhyvar lève la main

Godric Gryffondor était un voleur

Oui c'est exact, si l'on se fie à la notion de propriété des gobelins qui diffère de celle des humains, il a volé son épée. Pour les gobelins, lorsque l'acheteur meurt, l'article doit être restitué à son artisan.

Puisque l'épée de Griffondor est de facture gobeline, oui il a volé l'épée puisque son lignage ne la pas rendue à son décès.

Selon les humains, ou l'article acheté est propriété de l'acheteur, non il n'est pas un voleur.

Elle repousse ses longs cheveux derrière son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Henri De Hurlevent

avatar

Nombre de messages : 882
Maison : ancien Serpentard
Message Perso : \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\
Age du Perso : 27 ans
Date d'inscription : 08/07/2007

Qui fait quoi ?
Fonction HRP: Administrateur technique / Membre des 9
Facultés Spéciales: //

MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   Lun 10 Sep 2007 - 23:09

COURS FINI


les examens approchent et nous n'avons donc pas le temps de continuer ce cours. Le sujet portera sur tout ce qui a été vu, y compris les fameuses 4 affirmations présentes.

La réponse était d'ailleurs : "Phrase n°1 VRAIE, les 3 autres sont FAUSSES"


Phrase 1 : « Godric Gryffondor était un voleur »
===> VRAI : du point de vue des Gobelins
===> FAUX : du point de vue des sorciers
+20 points pour Serpentard grace à Dorian Phantassos qui a tout compris

Rendez-vous à l'examen, Bonne chance !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
2ème cours d'Histoire 1A, 2A 3A, 4A et 5A année 82-83 [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MÉFAITS ACCOMPLIS™ :: Corbeille :: &&. ANCIENS COURS ET EXAMENS-
Sauter vers: